Mes derniers avis


mardi 30 août 2011

Chasseuse de vampires, tome 1 : Le sang des anges


Quatrième de couverture :
La tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu'elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l'échec n'est pas une option ... même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n'est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C'est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d'un massacre pas comme les autres ... et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.
Mon avis :
Ce livre faisait partie de ma pal depuis un bon moment et quelques bons avis sur la blogosphère m'ont convaincue trèèssss rapidement de le lire. Et je me demande pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt, parce qu'autant le dire tout de suite, j'ai vraiment aimé !
On est plongé dans la vie d'Elena, une chasseuse de vampires née. Depuis petite, elle est différente des autres, plus forte et avec une capacité étonnante à sentir les vampires dans le monde et c'est pourquoi elle fait partie de La Guilde, un bureau qui regroupe les chasseurs de vampires. Car oui, dans ce livre, les vampires vivent aux côtés des humains et tout le monde est au courant de leur existence. Mais les vampires ne sont pas les seuls êtres surnaturels qu'on rencontre, puisqu'on suit également la vie des Anges, et plus particulièrement celle du plus puissant des anges et du "roi", Raphael, un Archange.
Elena est convoquée par celui-ci, parce que c'est la chasseuse la plus douée, et que Raphael a besoin de son aide pour tuer un autre Archange, Uram, qui a très mal tourné, et est devenu un Archange déchu assassinant de nombreuses victimes...
J'ai vraiment été totalement séduite par ce roman. Tout d'abord, Elena, la chasseuse, est un personnage qui m'a beaucoup plu ! On s'attache très vite à elle, d'autant plus que sous sa force, se cache une faiblesse puisque son père l'a reniée car il ne supportait pas qu'elle soit une chasseuse, ce qui a fait énormément de mal à Elena. Elle a réussi à se forger une carapace énorme, et même si Raphael lui fait très peur (normal vu qu'il pourrait la tuer en moins d'une seconde), elle ne peut pas s'empêcher de lui envoyer des piques qui m'ont bien fait rire. Raphael, justement, est un personnage qui m'a subjuguée du début à la fin. Les descriptions de cet Archange sont tellement bien faites que j'arrivais parfaitement bien à me l'imaginer, comme quelque chose de tellement beau, de puissant, avec ses énormes ailes. Ce sont deux personnages qu'on aime et qui font la grande force de ce livre. Et les personnages secondaires ne sont pas en reste puisque je les ai trouvés également très intéressants, comme par exemple Dmitri, le vampire avec son odeur envoûtante, ou la méchante Archange Michaela.
L'auteur arrive parfaitement à mêler action et romance, plus un soupçon de suspense. Bref, tout ce que j'aime !
J'ai vraiment hâte de lire le second tome qui sort le 7 septembre en France, et cette fois je n'attendrais pas aussi longtemps avant de le sortir de ma pal...
Ce que j'ai aimé
Les descriptions très bien faites, surtout celle des ailes d'anges. J'avais envie de me retrouver en face de Raphael et de voir la couleur sublime de ses ailes, les toucher. La poussière d'ange m'a aussi donné envie de voir à quoi elle ressemblerait en vrai. Les personnages tous plus intéressants les uns que les autres (je mentirais si je ne disais pas que Raphael m'a intéressée encore un peu plus que les autres, oui je suis faible, mais il me manque déjà ! ). Le mélange vampires et anges qui dirigent les vampires. Pour une fois, les vampires ne sont pas les "maîtres". L'histoire avec l'Archange déchu assoiffé de sang, parce qu'un ange, on se l'imagine toujours comme innocent et doux ^^
Ce que j'ai moins aimé
Parfois, certains mots de vocabulaire m'ont presque choquée. Pas que ça me dérange dans d'autres livres, mais ici, ça faisait vraiment bizarre d'entendre certains mots assez crus de la part d'un aussi bel Archange comme Raphael, je trouve que ça ne convenait pas vraiment au personnage aussi magnifique et envoûtant. Mais bon, ça va, ça n'arrive pas trop souvent. Et puis, je dois dire aussi que les pages se tournent trop vite, le plaisir est trop court ;)


Chasseuse de vampires, tome 1
Le sang des anges
Nalini Singh
Editions J'ai Lu
Publié en 2011
478 pages
Note

mercredi 24 août 2011

Concours 100 amis sur facebook :-)



Youpiieee, j'ai eu la super bonne nouvelle et énorme surprise d'avoir atteint les 100 amis sur la page facebook de mon blog ptite-boukinette. C'est bien plus que je ne l'aurai espéré, je vous remercie tous de me suivre, ça fait du bien de recevoir des j'aimes et des mots de votre part à tous sur ma page.

Comme promis, voici un petit concours pour vous remercier. Pour participer, vous n'avez pas grand chose à faire, il vous suffit juste de faire preuve d'un minimum de politesse dans votre mail, et de répondre à cette question :

Quel est le titre du film adapté d'un livre que vous préférez, et si possible pourquoi ? :)

par mail à l'adresse ptite-boukinette@hotmail.ch

Le gagnant du tirage au sort remportera un colis contenant notamment 2 livres en poche de son choix (à condition que je puisse le trouver dans une librairie Suisse bien sûr, ce que je vérifierai par moi-même^^).

Vous pouvez participer jusqu'au dimanche 18 septembre à minuit. Bonne chance à tous !

lundi 22 août 2011

C'est lundi, que lisez-vous ? N°23



C'est la fin des vacances pour moi, et donc la reprise du C'est lundi, que lisez-vous ? Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane sur son blog. Bonne semaine à tous :)
Qu'est-ce que j'ai lu la semaine passée ?


Ma lecture du moment :

Ma prochaine lecture (normalement) :

mardi 16 août 2011

Les secrets d'une blogueuse amoureuse, tome 1



Quatrième de couverture :
Pour cinq dollars, le blog de Kayla répondra à toutes vos questions sur l'amour. Mais, pour tout l'or du monde, ce blog ne vous dévoilera jamais que la reine du conseil est aussi une fille blessée qui a juré de ne plus jamais laisser s'approcher un seul garçon avant l'entrée à l'université. Jamais… mais avec un J comme Jared, ce garçon bourré de charme et de talent que Kayla s'interdit de trop regarder. Seulement, quand « amoureuse » rime avec « blogueuse », les secrets ne le restent pas longtemps.

Mon avis :
J'ai acheté ce livre parce que j'avais envie de douceur et que la couverture et le titre me laissait présager que c'était ce à quoi j'aurai droit en lisant ce livre :)
Kayla est une jeune lycéenne de 16 ans (d'après mes souvenirs). Mais elle fait un peu plus que cet âge. D'ailleurs, elle a un blog où elle joue l'oracle de l'amour. Elle donne des conseils sur tout un tas de trucs qui concernent les amoureux, elle reçoit également des téléphones de personnes qui ont besoin de conseils. Bien sûr, personne ne sait que c'est elle, l'oracle de l'amour. Mais les relations amoureuses, c'est parfois compliqués, alors Kayla s'est promis de ne plus sortir avec personne tant qu'elle ne serait pas à l'université. Sauf qu'un nouveau garçon au lycée va commencer à attirer toute son attention...
Vous l'aurez compris, rien de bien transcendant, c'est vraiment une lecture détente, jeunesse, mais que j'ai bien aimé. J'ai apprécié le caractère et la personnalité de Kayla, même si j'ai trouvé sa façon de réagir presque un peu trop mature pour son âge, et donc un peu surréaliste, mais bon ça peut arriver. En fait tous les personnages ne sont pas trop gamins, et du coup la lecture est assez plaisante et on a pas envie de secouer certaines personnes pour des bêtises qu'elles pourraient dire, ouf ! Je suis également tombée sous le charme de ce jeune homme, j'ai nommé Jared ! Il a l'air vraiment gentil et mignon, je pense qu'il m'aurait bien plu à cet âge ;)
Les secrets d'une blogueuse amoureuse est un livre vraiment sympathique que je recommande à qui n'a pas peur de lire de temps à autres un petit roman jeunesse avec une jolie histoire d'amour. Moi, ça m'a énormément fait penser à mes années d'écoles lorsque j'avais 16 ans, je me voyais dans beaucoup de passages, les pensées un peu bêbête que l'on a bien souvent, la peur des premiers contacts avec la personne que l'on aime, les premiers rendez-vous, est-ce qu'il m'aime ou pas ? Oui, je dois dire que j'ai un peu oublié ce que ça fait, depuis le temps ^^
L'écriture est vraiment grande, les chapitres courts, ça se lit vite et bien ! Une agréable lecture, même si aucune surprise au final avec ce livre.
Les secrets d'une blogueuse amoureuse
Allison Van Diepen
Editions Harlequin (Darkiss)
Publié en 2011
392 pages
Note


vendredi 12 août 2011

La délicatesse



Quatrième de couverture :

"François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m'en vais. C'est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n'est guère mieux. On sent qu'on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu'un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c'est sympathique. C'est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l'orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d'abricot, c'est parfait. Si elle choisit ça, je l'épouse...
- Je vais prendre un jus... Un jus d'abricot, je crois, répondit Nathalie.
Il l'a regarda comme si elle était une effraction de la réalité."


Mon avis :

Ce livre est arrivé dans ma pal grâce à Mabiblio1988, qui me l'a très gentiment offert. Le titre me plaisait vraiment beaucoup et la couverture aussi. Est-ce qu'il a été à la hauteur de mes attentes ? Oui et non.

Tout d'abord, je dois dire que je m'attendais à un livre un peu moins triste au départ. La quatrième de couverture m'avait donné très envie de le lire et je m'attendais à l'histoire d'une jolie rencontre. Ce fût le cas, Nathalie et François se rencontre dans la rue et finissent très rapidement par s'aimer, se marier, à vivre une belle vie. Malheureusement un jour François meurt dans un accident de voiture.

L'histoire de ce livre nous raconte donc la vie de Nathalie après l'accident et le chemin qu'elle va devoir parcourir pour refaire sa vie après ce drame (on dirait un peu P.S. I love you, dit comme ça...). Et donc, j'ai été un peu refroidie, mais bon, ça a très vite passé et j'ai pu suivre l'histoire de Nathalie et m'intéresser à ce qu'elle va vivre. Entre sa solitude, l'aide que sa famille essaye de lui apporter mais qui ne marche pas, et surtout son patron collé à elle puisqu'il est attiré par elle, tout cela ne sera pas facile à vivre pour cette femme et années après années, elle va essayer de refaire surface.

J'ai eu du plaisir à suivre l'histoire de Nathalie écrite par David Foenkinos, l'écriture est vraiment simple, il se lit vite, et on tourne les pages toutes seules. Surtout que les chapitres sont très courts (parfois juste quelques lignes). Une petite dose d'humour très réussie malgré l'histoire tragique, et beaucoup d'amour entre les personnages ! Bref, une histoire que j'ai aimé, même si il me manquait quelque chose pour me donner encore un peu plus envie de m'attacher aux personnages et d'avancer dans l'histoire...

Merci encore à Mabiblio pour ce joli cadeau :)



La délicatesse
David Foenkinos
Editions Folio
Publié en 2009
Note


Juste un regard



Quatrième de couverture :

Et si votre vie n'était qu'un vaste mensonge ? Si l'homme que vous avez épousé il y a dix ans n'était pas celui que vous croyez ? Si tout votre univers s'effondrait brutalement Pour Grace Lawson, il a suffi d'un seul regard. Juste un regard sur une photo vieille de vingt ans pour comprendre que son existence est une terrible imposture. Mais le cauchemar ne fait que commencer... Traques, disparitions, vengeances implacables, assassinats sanglants... un suspense à vous couper le souffle, par Harlan Coben, le maître de vos nuits blanches.


Mon avis :

Je dois dire que je n'étais pas très motivée par la lecture de ce livre au départ. Il était dans ma pal je ne me souviens même plus comment. Et puis, je me suis dit : Harlan Coben, ça doit quand même me plaire, et l'intrigue à l'air sympa, pourquoi pas ? Et puis, j'avais bien apprécié Ne le dis à personne, le seul livre de cet auteur que j'avais lu jusqu'à maintenant.

J'ai donc commencé la lecture avec quelques doutes, et j'ai terminé le livre les yeux grands ouverts de surprise tellement je ne m'attendais pas à cela. Je dois dire que l'auteur m'a totalement bluffée. L'intrigue éveille petit à petit notre curiosité, mais au fil des pages, je n'ai plus pu lâcher ce livre tellement j'avais envie de savoir la suite et tellement je n'en revenais pas du retournement de situation auquel on a droit dans ce livre. J'ai trouvé les personnages vraiment intéressants, que ça soit la femme du livre, Grace, autour de laquelle l'histoire repose, mais également les autres personnages qui ont également une grande place dans l'histoire. C'est le genre de livre intriguant que j'aime, qui nous fait entrer dans un monde totalement extraordinaire, avec lequel on essaye de s'imaginer tous les scénarios possibles, mais malgré tout on tombe quand même de haut au final !

Mes retrouvailles avec Harlan Coben se sont donc passés comme je l'espérais, et je pense que je ne vais pas attendre longtemps avant d'en lire d'autres très vite :-)

Un thriller que je recommande.


Juste un regard
Harlan Coben
Editions Pocket (Thriller)
Publié en 2006
413 pages

Note

jeudi 11 août 2011

Mes bibliothèques étagères


Pas très grand chez moi, je m'organise comme je peux^^








Par contre je ne vais pas montrer ma pal, faute de place c'est une vraie pile, et d'autres piles un peu partout :/


mardi 9 août 2011

Damnés, tome 2 : Vertige



Quatrième de couverture :
Tout juste sortie du cauchemar de Sword & Cross où anges et démons se sont entre-déchirés, Luce a dû se séparer quelques jours de Daniel... Folle de joie à l'idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à la tuer. En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d'où elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section des "Néphilim", des descendants d'anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les "ombres" qui la terrorisaient, en réalité des Annonciateurs, pourraient l'aider à découvrir ses vies antérieures. Daniel s'entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l'empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s'acharne sur elle.
Mon avis :
J'attendais avec impatience la sortie de ce deuxième tome, la fin du premier aidant, ainsi que la superbe couverture. Et pour finir il a traîné quelques semaines dans ma pal. Est-ce que j'aurai du l'en sortir plus vite ? Oui et non...
Tout d'abord, j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Luce et Daniel, ils m'avaient manqués. Leur amour m'avait manqué. Mais très vite, je n'ai plus ressenti cet enthousiasme et c'est plutôt l'ennui qui a pris place, malheureusement :s Je pourrai séparer le livre en deux parties. La première, qui pose le décors de la nouvel école de Luce et de ses nouveaux amis. Au début, c'est sympa, mais quand un trop grand nombre de pages nous parlent de cela, ça devient très long. J'ai vraiment trouvé qu'il y avait trop de blabla dans cette première partie et je m'ennuyais un peu. Heureusement, un petit saut sur livraddict m'a permis de me rendre compte que d'autres avaient ressentis la même chose et beaucoup disaient que la fin était super. J'ai donc persévéré un peu et je dois dire qu'ils ont tout à fait raison. J'ai beaucoup aimé la deuxième partie du livre, quand l'action commence à pointer le bout de son nez et qu'il y a plus de choses qui se passent, qu'on commence à apprendre des trucs importants sur le passé de l'un ou l'autre des personnages... Finalement j'ai pu apprécier ces passages et cela a beaucoup contribué à remonter le nombre d'étoile que je donne à ce livre. Et puis, il faut dire aussi que la fin est tout simplement géniale et donne très (bien trop même) envie de lire le tome 3. Donc je suis un peu frustrée en ce moment de ne pas pouvoir le lire :P Et puis, un autre point qui m'a marqué dans ce livre et que je n'ai pas aimé, c'est les dialogues entre Luce et Daniel, qui partaient un peu en sucette parfois et je m'énervais toute seule devant mon livre en leur criant dessus, à nos deux héros... Non non, je ne suis pas folle je vous l'assure.
Bref, un deuxième tome que j'ai aimé, et surtout une troisième que j'attends avec une énorme impatience.
Damnés, tome 2
Vertige
Lauren Kate
Editions Bayard (Jeunesse)
Publié en 2011
436 pages
Note

dimanche 7 août 2011

Les gardiens de l'éternité, tome 1 : Dante



Quatrième de couverture :

Abby Barlow était loin d'imaginer que travailler pour cette femme mystérieuse pourrait faire basculer sa vie. La mort de cette dernière va plonger Abby dans un monde de danger et de ténèbres, car elle est subitement chargée d'un bien lourd fardeau : elle est devenue le Calice, porteuse de la déesse du bien, cible de tous les démons. Heureusement, elle dispose d'un allié de choix : Dante. Mortellement dangereux et outrageusement sexy. Un convent de sorcières a réduit ce vampire en esclavage quelques siècles auparavant et en a fait le gardien du Calice. Maintenant que c'est la belle et douce Abby qui est menacée, son dévouement ira bien au-delà des exigences de sa mission.


Mon avis :

Nouvelle saga découverte chez moi ce week-end, c'est celle des Gardiens de l'éternité.

Les Gardiens de l'éternité sont des vampires (ok ça ne change pas de l'ordinaire), qui se battent contre toutes sortes de forces maléfiques comme des sorcières, d'autres vampires, des démons, et qui font bien souvent la connaissance de jolies jeunes demoiselles en danger. Rien de vraiment spécial à l'horizon, mais je dois avouer que ce premier tome m'a pas mal plu. J'ai beaucoup aimé l'histoire de la jeune Abby, qui découvre à la fois que les vampires, les démons et les sorcières existent, mais qui se retrouve également bien malgré elle plongé au centre de ce monde puisqu'elle se retrouve Calice. C'est à dire qu'elle est possédée par un phénix, que les méchants veulent tuer, et donc Abby avec. C'est la qu'intervient Dante, un vampire qui est obligé de protéger le phénix suite à une malédiction...

J'ai apprécié les personnages de ce livre, même si Abby est un peu énervante parfois, quand elle fait un peu son idiote. Et puis j'ai aussi apprécié le vampire, Dante, que l'on découvre petit à petit et que l'on apprend a aimer, car depuis tant d'années qu'il est vivant (ou pas ?) il a eu beaucoup de sales coups dans sa vie. Un troisième personnage que j'ai beaucoup aimé, c'est celui d'un autre vampire, Viper, que l'on rencontre durant quelques pages, mais qui aura le premier rôle dans le tome 2. Je pense que je le lirai donc. J'ai trouvé l'intrigue assez bien menée et j'ai eu bien vite envie de découvrir la suite de l'histoire page après page. Ce livre m'a un peu fait penser à "La confrérie de la dague noire" (bon en beaucoup moins bien certes), et ce fût une petite surprise et une assez bonne découverte.

Même si ce premier tome n'a rien de nouveau, peut-être qu'il saura vous plaire ;-)




Les gardiens de l'éternité, tome 1
Dante
Alexandra Ivy
Editions Milady
Publié en 2011
371 pages

Note

jeudi 4 août 2011

La vie est un arc-en-ciel


Quatrième de couverture :

Depuis leur plus tendre enfance, Rosie et Alex sont les « meilleurs amis du monde ». Confidences, peines et joies : ils se disent tout. Ou presque. Car lorsque Alex quitte l'Irlande pour les États-Unis avec sa famille, l'un et l'autre ont le sentiment d'être arrachés à une histoire qui ne faisait que commencer. Mais leur amitié va survivre à l'épreuve du temps, de la distance, des difficultés, des bonheurs conjugaux et des malheurs familiaux, au fil d'une vie que chacun s'est construite de son côté. Peut-être parce que, secrètement, Rosie et Alex savent qu'ils ne se sont pas dit leur dernier mot. Un mot qui peut changer leur destin, du jour au lendemain.


Mon avis :

Mon billet pourrait se résumer par : Laissez-vous juste tenter par ce livre, vous ne le regretterez pas !

Rosie et Alex sont meilleurs amis depuis qu'ils sont petits. Malheureusement, un jour le père d'Alex se voit offrir une promotion, toute la famille déménage à Boston. C'est le drame pour les deux enfants, ils seront séparés. Heureusement, parfois c'est vrai, loin des yeux mais près du coeur... Rosie et Alex ne s'oublieront finalement jamais et ils continueront toujours à garder contact, à se raconter leur vie qui passe, leurs problèmes. Et ils se rendront compte que rien ne peux les séparer.

Comme ça fait du bien de tomber sur un livre comme celui-ci. On se dit que les petits ou gros tracas du quotidien font partie de la vie pour tous, qu'il y a toujours une solution qui apparaîtra, et que finalement, c'est vrai, la vie est un arc-en-ciel...

Je m'attendais à apprécier ce livre, mais pas autant. Il est doux, il est rafraîchissant, il remonte le moral dans les moments de déprimes... Il m'a fait beaucoup de bien, j'ai vécu une lecture super agréable. Les deux personnages principaux sont vraiment adorables. On se sent très proches d'eux dans leurs écrits l'un à l'autre, dans les événements qu'ils vivent. Un roman épistolaire que j'ai adoré ;-)


La vie est un arc-en-ciel
Cecelia Ahern
Editions J'ai Lu
Publié en 2007
411 pages

Note

Insatiable, tome 1



Quatrième de couverture :

Dialoguiste pour la série TV « Insatiable », Meena Harper possède un don : elle prédit la mort des gens. Ce qui lui permet de sauver la vie de certains d’entre eux. Son rêve de devenir rédactrice en chef de la série se voit réduit à néant quand la place est donnée à sa rivale Shoshona. Manquant de se faire dévorer par des chauves-souris, Meena est sauvée par Lucien Antonescu, le prince des ténèbres, venu à New York mettre fin à une série de meurtres impliquant certains de ses sujets. Lorsque Meena l’apprend, il est trop tard : elle est déjà amoureuse. Partagée entre le doute et l’épouvante, elle est forcée de se rendre à l’évidence quand elle se retrouve impliquée dans une véritable guerre de clans.


Mon avis :

Une couverture qui m'a fait craquer, un résumé alléchant, des avis positifs et d'autres beaucoup moins... Il n'en fallait pas plus pour que je le sorte très vite de ma pal pour savoir ce que ça donnerait. Et autant le dire tout de suite, mon avis à moi est plus que positif. Dès les premières pages j'ai été conquise par ce nouvel univers vampirique créé par Meg Cabot et je n'ai très vite plus pu lâcher le livre avant d'avoir dévoré les presque 600 pages.

Il faut dire que tout est fait pour me plaire. Une histoire d'amour comme je les aime avec une héroïne que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre, et qui a un truc en plus que les autres que j'ai trouvé sympa, c'est qu'elle connaît la date de mort des gens qu'elle rencontre. Pas une date écrite au-dessus de la tête des gens bien sûr, mais plutôt un ressenti. J'ai beaucoup aimé sa façon de voir les choses, elle est drôle cette Meena. Elle va faire la connaissance du Prince des ténèbres, Lucien Antonescu, (même ce prénom à l'air sexy dans ce livre ! :P) un vampire qui a décidé de tuer tous les vampires qui ne se plient pas aux règles, comme tuer des humains. Meena ne pourra pas résister à son charme (d'ailleurs je dois dire que moi aussi j'y ai succombé, je suis vraiment faible :P). Le troisième personnage que j'ai également bien apprécié, c'est celui d'Alaric. Lui est du côté des gentils. Enfin des méchants. Heuuuu en fait ça dépend de quel côté on préfère se trouver. En tout cas il fait partie d'une société, la Palatine, qui tue des vampires. Et il veut donc tuer Lucien.

Tout ce petit méli mélo nous forcera a vouloir tenir les yeux rivés sur le livre jusqu'à la dernière page :-) Meg Cabot est vraiment une auteure que j'apprécie, j'aime sa manière de nous réciter ce bout de vie de Meena, avec une bonne dose d'humour. Pour moi, ce roman à tout pour plaire. Mais bon, tout le monde n'a pas aimé, donc je ne peux rien garantir :P

Je dois tout de même relever un point négatif à ce livre, c'est la fin. Il y a quelques trucs que j'ai trouvé un peu bizarre et qui me semblaient illogique voir impossible, et qui ne m'ont pas vraiment plu. Et puis, la fin je ne l'aime pas trop non plus, en fait c'est surtout parce qu'elle me donne bien trop envie de lire le tome 2. Et je crois que je peux attendre encore un moment avant qu'il sorte en VF :(

Bref, j'ai passé un super moment de lecture, et malgré les 568 pages, je l'ai lu beaucoup plus vite que bien d'autres livres à force de vivre les choses avec les personnages.

J'espère que ceux qui se laisseront séduire par ce livre aimeront en tout cas !


Insatiable, tome 1
Meg Cabot
Editions Hachette (Black Moon)
Publié en 2011
568 pages

Note