Mes derniers avis


vendredi 31 août 2012

Bilan d'août



Petit bilan pour ce mois d'août (par rapport à ce qui était prévu), mais bon, comme vous devez le savoir, les vacances riment souvent étrangement avec vacances également côté lecture... C'est partiiiii !! :-)



Mes coups de coeur




J'ai beaucoup aimé





J'ai moins aimé




Les livres qui ont rejoint ma PAL







La suite au prochain épisode, fin septembre ;-) Roh la la, rien que d'y penser, je déprime... je veux pas que l'été se termine :((


jeudi 30 août 2012

Le jeu de l'ombre

Auteur : Sire Cédric
Editions : France Loisirs
Genre : Thriller
Sortie : 2011
Pages : 568





Mon avis en bref:
Encore un très bon thriller de Sire Cédric, mêlant toujours très subtilement thriller et paranormal, j'adhère totalement.







Quatrième de couverture



Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ?

Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
Atteint d'un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d'entendre la musique. Mais il ne s'agit que du début de sa déchéance. Dans l'ombre, quelqu'un l'observe... quelqu'un qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang... il s'engage alors dans un combat désespéré.



Mon avis


Le simple fait de repenser à cette histoire afin d'écrire mon avis me donne des frissons, c'est dire si je trouve ce nouveau thriller de Sire Cédric bon.

Le jeu de l'ombre signe ma troisième découverte avec l'auteur, et après avoir adoré De fièvre et de sang ainsi que L'enfant des cimetières, c'est encore une fois un très bon thriller que j'ai pu découvrir.

Le principe de base reste un peu le même, on retrouve un mélange de thriller et de fantastique, c'est quelque chose que j'adore et qui me donne encore plus de frissons, car j'imagine toujours plein de trucs impossibles. Au début, je dois dire que j'ai eu un tout petit peu de peine à rentrer dans l'histoire. Je n'arrivais pas à apprécier Malko Swann, ni son histoire d'accident, ni le fait que depuis il souffre d'un mal étrange qui fait qu'il entend les gens, mais plus la musique. Même si cette idée est originale, je ne savais pas trop qu'en penser. Et puis finalement après quelques chapitres je suis totalement rentrée dans l'histoire, le suspense tant attendu était présent, les frissons également, tout ce dont j'espérais avec un livre de Sire Cédric. Petit à petit la machine infernale se met en route, mettant nos nerfs à rudes épreuves, les pages se tournent trop vite tellement on a envie de connaître la suite et la vérité de l'histoire.

Certes, pour le moment entre les livres de l'auteur que j'ai déjà lu, c'est celui que j'ai le moins aimé, il n'en reste pas moins que j'ai bien apprécié découvrir ce fameux jeu de l'ombre, et que j'ai eu ma dose de sensations de bout en bout ! :-)

Une très bonne découverte, j'ai déjà hâte de sa prochaine sortie ! :-)


Les avis de Clairdelune, Setsuka, et d'autres sur


Plongés dans le destin

Auteur : Rebecca Alledra
Editions : -
Genre : Romance
Sortie : 2012
Pages : 113




Mon avis en bref:

Une belle histoire d'amour remplie d'émotions entre deux personnages que j'ai beaucoup aimé. 







Quatrième de couverture



Juillet 1910, Londres.

Deux êtres, une vie.
La rencontre entre Katherine et John.
Des âmes soeurs qui plongeront dans leur destin.
Sans savoir ce qu'il leur réserve...



Mon avis



Tout d'abord, un énorme merci à Rebecca Alledra pour m'avoir permis de découvrir l'un de ses livres :-) Plongés dans le destin est un livre qui mérite à être un peu plus connu du public.

C'est un petit livre où l'histoire se passe à Londres dans les années 1900, époque que j'aime beaucoup. Nous faisons la connaissance de John, un auteur qui se retrouve dans une petite bibliothèque pour quelques jours afin de faire la promotion de son nouvel ouvrage. Dans cette même bibliothèque, il tombe sur Katherine, une jeune femme qui va lui taper dans l'oeil, d'autant plus qu'elle ne s'intéresse pas vraiment à son roman à lui, mais est plus tournée du côté de Jane Austen, qu'il n'apprécie pas trop. Il cherche a en savoir un peu plus sur cette femme et les deux en viendront à faire un pari. Si John essaye de lire un Jane Austen, elle lira son roman. Petit à petit, un lien va se former entre eux, mais ils ne s'en rendront pas tout de suite compte. Mais le jour ou Katherine rentre chez elle, John est bien décidé à prendre son destin en main afin de ne pas laisser Katherine s'échapper de sa vie...

Cette lecture fût une très belle surprise ! Je connaissais en gros les bases de l'histoire, mais je ne m'attendais pas du tout à tout ce qu'il se passe dans ce livre. Rebecca Alledra arrive superbement bien à donner de l'émotion à son histoire, à chaque chapitre c'est une nouvelle surprise qui arrive pour le lecteur, et j'ai été étonnée de voir à quelle vitesse j'ai réussi à m'accrocher aux personnages et à l'histoire.

Les pensées de Katherine et John sont vraiment bien retranscrites, on a l'impression de vivre cette rencontre avec chacun des deux personnages, et de ressentir la même chose qu'eux. 

Le seul petit bémol que j'ai ressenti durant cette lecture, c'est les quelques passages qui m'ont semblé un peu trop vite écrits, certaines choses se passent un peu trop rapidement entre les deux protagonistes, et cela me faisait ressortir un peu de l'histoire pour me poser des questions. Mais j'ai vite réussi à en faire abstraction, à me laisser pousser par l'histoire et à rêver avec Katherine et John.

Un petit livre qui se lit tout seul, que j'ai eu du plaisir à découvrir. Encore une fois merci à Rebecca pour cette découverte, je pense que d'autres suivront :-)

mardi 28 août 2012

Maeve Regan, tome 1 : Rage de dents

Auteur : Marika Gallman
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Sortie : 2012
Pages : 397








Mon avis en bref:
Une nouvelle héroïne de bit-lit pétillante, au caractère mordant, une histoire que j'ai adoré suivre, même si elle n'a certes rien d'exceptionnelle non plus.



Quatrième de couverture

Avant ma vie était simple : l'université si j'en avais envie, les hommes quand j'en avais envie. Et je n'avais aucun problème qu'un barman ne puisse m'aider à résoudre. Mais là, depuis un moment, rien ne va plus.
Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser. J'ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l'a pas très bien pris. Lui non plus, d'ailleurs. Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars. Et tout ça, c'était avant qu'une bande de vampires décide de  redécorer mon appart et qu'un colosse me kidnappe. 
Quand je vous dis que ce n'est pas ma semaine...


Mon avis

Après avoir entendu beaucoup d'avis positifs sut ce livre, et comme je suis bien décidée à ne jamais passer à côté d'une nouvelle saga chez Milady, j'ai décidé d'acheter le 1er tome des aventures de Maeve Regan. D'autant plus que c'est la première fois que Milady publie un livre d'une auteur francophone, née en Suisse tout proche de chez moi qui plus est... Il me tardait donc encore un peu plus que d'habitude de découvrir cette nouvelle saga.

Dès les premières pages ça commence fort ! On est tout de suite mis dans le bain : Maeve Regan a un caractère bien trempé, elle n'a pas froid aux yeux, même quand il s'agit de provoquer un énorme colosse quitte à se prendre une beigne, d'autant plus si c'est pour protéger sa meilleure amie, ou alors pour draguer un mec dans un bar et apprécier de boire la boisson la plus forte trouvable et imaginable des lieux. Elle n'a pas peur de faire des erreurs, ce qui lui arrive du coup assez souvent (et peut être énervant pour le lecteur lorsque l'on sait bien qu'elle aurait du faire un autre choix). Têtue comme une mule, mais fragile derrière sa carapace, j'ai vraiment adoré cette héroïne qui m'a également beaucoup fait rire de part son humour et sa manière de voir les choses et de réagir avec son entourage. Même si parfois, son côté têtue et un peu irréfléchie m'a donné envie de lui arracher un ou deux cheveux (ou poignées de cheveux), ou alors de lui crier dessus pour lui dire de faire telle ou telle chose, parce que c'est ce que j'aurais fait à sa place, et que tout le monde aurait fait, mais elle, elle a l'air de ne pas voir comme tout le monde ^^

Un soir, Maeve se fait kidnapper par Lucas, un homme qui lui raconte une histoire un peu dur à imaginer pour elle (mais bon on ne va pas lui en vouloir :P). Maeve, qui pensait que ses parents étaient morts dans un accident, apprendre qu'elle est en fait la fille d'un vampire nommé Victor. Une longue histoire s'en suivra entre elle et Lucas, qui va l'aider à surmonter le choc de la nouvelle et à faire un peu plus ample avec elle même, car elle n'est pas si normale qu'elle le croyait au départ. Lucas est un deuxième personnage que j'ai vraiment beaucoup aimé (non non, pas seulement parce qu'il est mignon), j'ai apprécié sa franchise vis-à-vis de Maeve, les piques qu'ils s'envoient quelques fois et les liens qui vont naître petit à petit entre eux. 

Finalement, la seule chose que je n'ai pas vraiment aimé dans ce 1er tome, c'est le personnage de Elliot, le meilleur ami de Maeve, qui l'attire beaucoup, mais qui est malheureusement en couple avec une autre personne. Dès le début de l'histoire je n'ai pas pu le sentir, tout le temps à mettre son nez dans ce qui ne le regarde pas, il change d'avis comme de chemises, bref, je ne l'ai pas aimé du tout ;-)

La fin est vraiment horrible, il n'y a pas d'autres mots :P La bonne nouvelle c'est que le tome 2 sortira dans 1 mois, j'ai vraiment hâte de retrouver Maeve et de connaître la suite de l'histoire, et je veux retrouver aussi Lucas, cela va sans dire ^^

mercredi 15 août 2012

Rebecca Kean, tome 2 : Pacte de sang

Auteur : Cassandra O'Donnell
Editions : J'ai Lu (Darklight)
Genre : Bit-lit
Sortie : 2011
Pages : 575






Mon avis en bref:
Un deuxième tome dans la lignée du premier, sauf que j'ai encore un peu plus apprécié les personnages, la relation entre Rebecca et Raphael, ainsi que l'intrigue.




Quatrième de couverture


"Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n'ai plus une minute à moi : course-poursuite, exécutions, meurtres en série... Bref, je n'ai ni le temps ni l'envie de m'occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable, a débarqué en ville, ça m'a un peu contrariée. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à seize ans et qu'on plaque son amant, on n'est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu'il est papa.
Du moins, pas avant d'être passée faire le plein chez Joe, le marchand d'armes du coin.


Mon avis

Le premier tome avait été à deux doigts du coup de coeur, je m'étais même dirigée dès le lendemain afin de me procurer ce second tome. Qu'en est-il de celui-ci ?

Le mieux que je puisse dire, c'est que même après avoir enchaîné ce tome après le premier, je ne me suis pas du tout, mais alors pas du tout lassée de Rebecca ! Même scénario de départ, je me suis jetée sur les premières pages et je n'ai très vite plus pu le lâcher tant j'étais prise par l'histoire, tant j'avais envie de connaître la suite, et tant j'aime cette saga et ses personnages...

Dans cette suite, Rebecca travaille officiellement pour Raphael et sa bande de surnaturels, en l'aidant du mieux qu'elle peut avec ses pouvoirs. Oui mais... Elle qui n'est pas prête à jouer les petits chiens chiens à son maître vampire, elle va devoir se faire accepter par la bande de Raphael, et surjouer un peu sa relation avec lui afin de devenir la gentille petite femme parfaite et obéissante (ce qu'elle n'est évidemment pas). D'autant plus que son ex, Michael, lui aussi un vampire, et également le père de sa fille, a débarqué en ville afin de reconquérir Rebecca, et d'apprendre, par la même occasion, qu'il est le père de sa fille.

L'histoire n'a rien de très exceptionnelle on peut le dire, ni de très palpitant non plus. L'action n'est pas vraiment présente, si ce n'est autour de Rebecca et sa fille, et sa relation avec Raphael. Il n'en reste pas moins que j'ai dévoré ce livre du début à la fin, et que j'aurais volontiers voulu qu'il fasse encore au moins 500 pages de plus! Cassandra O'Donnell a vraiment une très belle plume, un peu magique même, et elle arrive à nous donner envie de suivre les aventures de son héroïne sans que l'on ne s'ennuie une seule fois, les pages se tournent toutes seules, et avant même qu'on ne s'en aperçoive, on est déjà presque à la fin.

Rebecca est toujours aussi cinglante, et c'est ça que j'aime chez elle. Elle a des expressions bien à elle, elle ferait tout pour protéger sa fille, ce qui change un peu des autres héroïnes du genre qui sont souvent un peu seules. Quand à Raphael, ai-je besoin de préciser que c'est un personnage masculin comme je les aime, qu'il m'a totalement subjuguée. J'aurais bien souvent voulu être à la place de Rebecca lol

Je lirais très rapidement le tome 3, j'ai lu de très bons avis sur celui-ci, même si j'ai un peu peur de voir Raphael moins présent malheureusement.

Les avis de Sofiaporto, et d'autres sur Livraddict.





Mon avis sur le tome précédent


Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines

Auteur : Pierre Thiry
Editions : Books on Demand
Genre : Conte
Sortie : 2011
Pages : 68







Mon avis en bref:
Un très joli conte agréable à lire qui devrait plaire aux enfants, mais aux adultes également.




Quatrième de couverture


A cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d'aujourd'hui.
- Oui, on sait déjà tout ça !!! répondrez-vous. 
C'était la campagne, il n'y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout...
Ce n'est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Theobald et Justin, il y avait aussi la belle Ermelinde, il y avait encore... Isidore, il y avait enfin...
Mais je ne vais pas vous raconter toute l'histoire sur la couverture, il faut aussi lire l'intérieur et vous apprendrez des choses qui vous étonnerons peut-être.

Un conte de Pierre Thiry (l'auteur de "Ramsès au pays des points-virgules") illustré par Myriam Saci.



Mon avis


Tout d'abord un grand merci à l'auteur, Pierre Thiry, pour m'avoir si généreusement envoyé ce livre avec lequel j'ai passé un très agréable moment !

Ce petit conte illustré nous apprend la très vieille histoire du village de Montceau-les-Mines, village qui tire son nom d'une histoire assez drôle. On y fait la connaissance de trois petits lapins, amoureux de la reine de Montceau-les-Mines. Chacun avec leurs particularités différentes, ils essayeront de pénétrer dans le château de la reine Ermelinde, très bien gardé par un méchant crocodile, afin de la séduire. Mais le périple ne se fera pas si facilement, surtout pour deux des trois lapins !

Une petite histoire lue très rapidement et avec laquelle j'ai passé un agréable moment, laissant mon imagination faire le travail tout au long de la lecture de ces quelques soixante pages. Je m'imaginais la raconter plus tard à mes enfants, en guettant leurs réactions face aux divers aventures qui arrivent aux trois lapins, et surtout leur réaction à la fin du livre, avec la moral que l'on peut y découvrir. Une morale qui fera également réfléchir les plus grands d'entre nous.

J'ai trouvé cette histoire toute rigolote et bien trouvée, à chaque pages on se demande qu'est-ce qu'il va bien pouvoir arriver aux lapins, on se fait également du souci pour eux, surtout lorsque l'on apprend que certains personnages ne seraient pas contre le fait de se mettre un ou deux morceaux de lapin sous la dent !

Je suis néanmoins un peu déçue par les illustrations du livre, je ne les ai pas vraiment appréciées, les personnages paraissaient moins sympathique que dans mon imagination, et les couleurs ne donnaient pas très envie d'observer chaque image plus attentivement.

J'ai également trouvé certains mots de vocabulaire un peu trop "savants" pour des enfants d'un jeune âge, je m'imaginais plutôt une personne adulte lire ce conte à des enfants afin de pouvoir leur expliquer certains mots qu'ils pourraient ne pas comprendre.

Mis à part ces quelques petits points, j'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de ce joli conte, d'autant plus que j'ai vraiment beaucoup apprécié la plume de l'auteur qui arrive totalement à nous transporter dans un autre monde ! Une belle découverte... :-)


Les avis de Naminé, Chocolatine, et d'autres sur Livraddict.

lundi 13 août 2012

Dis-moi que tu m'aimes

Auteur : Francisco de Paula Fernandez
Editions : Albin Michel
Genre : Jeunesse
Sortie : 2012
Pages : 634






Mon avis en bref:
Une petite déception pour cette histoire d'amour que j'ai trouvé un peu trop jeunesse avec pas mal de clichés, la couverture et le titre me plaisaient beaucoup, et finalement j'ai trouvé que le contenu n'était pas vraiment à la hauteur de mes attentes.



Quatrième de couverture

Paula, 17 ans, a rendez-vous avec Angel, le garçon qu'elle a rencontré sur internet et dont elle est tombée amoureuse. Le jour J, elle attend, fébrile, mais il n'arrive toujours pas. Elle décide finalement d'entrer dans un Starbucks. C'est là qu'elle croise Alex, un jeune homme très séduisant qui lit le même roman qu'elle. Commence alors un chassé-croisé de rencontres amoureuses. Les trois meilleures amies de Paula, inséparables, assistent à cet imbroglio d'amour, de quiproquos et de rivalités en tout sens.


Mon avis

Une belle histoire légère pour l'été, voilà ce que j'attendais à l'achat de ce roman à la couverture attractive. Malheureusement, je suis très rapidement descendue de mon petit nuage, et la déception l'a emportée sur le plaisir de cette découverte.

J'aime beaucoup les histoires d'amour, et parfois je trouve que ça fait du bien de laisser un peu ressortir son côté fleur bleue. Malheureusement, ici je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire et au lieu d'avoir ma dose de belle histoire d'amour, j'ai eu l'impression de rentrer dans une suite de clichés et malheureusement, même si parfois avec d'autres livres, il y a des choses bien qui font qu'on arrive à passer un peu au-dessus des clichés, ici ça n'a pas du tout été le cas, j'ai plutôt eu des passages ou je rigolais au lieu de vivre l'histoire d'amour entre les personnages.

Je n'ai pas vraiment apprécié non plus les trois amies de Paula, que j'ai trouvé un peu trop gamines pour moi. Alors oui, c'est un livre jeunesse et il faut peut-être le comprendre aussi, mais bon, j'ai quand même l'habitude d'en lire et j'ai eu rarement ce sentiment d'être trop adulte pour comprendre l'histoire.

Le seul personnage que j'ai apprécié finalement, c'est Alex. Un garçon que j'ai trouvé très charmant et intéressant, contrairement aux autres personnages. J'ai aimé sa façon de voir la vie, de faire connaissance avec Paula, je l'ai trouvé très attachant ! Il faudrait d'ailleurs que je pense à l'en remercier, sans lui je me serais bien ennuyée durant cette lecture, même si le livre se lit plutôt vite. Alors je n'ai pas détesté non plus, l'histoire se laisse lire facilement et c'est parfois assez sympa, mais je pense que j'en attendais trop, et malheureusement j'ai eu très vite envie de passer à autre chose.

Un livre qui ne laissera pas un souvenir impérissable dans ma tête, dommage...


Les avis de Mycoton32, Liliebook, et d'autres sur Livraddict.


jeudi 9 août 2012

Graceling, tome 2 : Rouge

Auteur : Kristin Cashore
Editions : Le livre de poche
Genre : Fantasy
Sortie : 2012
Pages : 423






Mon avis en bref :
Un univers vraiment enchanteur et très divertissant, une héroïne attachante, et beaucoup d'autres personnages très plaisants à suivre également. J'ai hâte de lire le tome 1 du coup!





Quatrième de couverture 


La contrée de Dells vit des temps troublés. Des seigneurs rebelles lèvent des armées pour détrôner Nash, le nouveau roi de King's City. Alors que la guerre se prépare, celui-ci fait appel à Rouge, la dernière femme-monstre, une jeune fille de dix-sept ans à la beauté irrésistible, qui a des dons de télépathie : grâce à ses pouvoirs, elle peut lire les pensées des espions et les forcer à parler. Rouge se lie à la Roen, la reine-mère, ainsi qu'à Brigan, l'un de ses fils, au grand dam d'Archer, un jeune homme avec qui elle a été élevée et qui est épris d'elle depuis toujours. Mais d'autres menaces rôdent : Leck, ainsi qu'un mystérieux chasseur...


Mon avis

J'ai vraiment flashé sur la couverture de ce livre, très flamboyante, avec le personnage de Rouge et son arc. Elle donne vraiment envie de découvrir l'histoire!!

Je remercie donc Livraddict et les éditions Le Livre de Poche pour ce partenariat qui m'a permis de faire la magnifique découverte du monde de Rouge, livre qui m'a accompagné durant ma semaine de vacances.

Graceling est une saga particulière dans laquelle on retrouve un monde peuplé de tout un tas de créatures, les monstres. Les monstres peuvent être gentils ou méchants. Rouge est un monstre, elle est d'une très grande beauté, c'est ce qui fait son pouvoir, elle peut avec ce donc capter l'attention des gens, leur faire faire certaines choses, les amener à penser ce qu'elle veut ou à révéler des informations utiles. Rouge se sert de ce don pour faire le bien autour d'elle, contrairement à son père qui l'utilisait pour faire le mal. Elle veut donc réparer les erreurs et la cruauté commise par son père, et pour se faire, elle va aider le roi de King's City, Nash, a surmonter la grande guerre qui attend le royaume de Dells.


Je ne connaissais donc pas encore cet univers puisque je n'ai pas eu l'occasion de lire le tome 1, mais je ne me suis pas du tout sentie perdue durant cette lecture, en partie grâce à la très belle et agréable écriture de l'auteur, fluide et facile à lire.

J'ai tout de suite été très attirée par l'histoire de Rouge et par ses pouvoirs magiques de monstre que je trouve très intéressants à découvrir, et bien exploités tout comme l'univers particulier de Graceling. Il y a pas mal de personnages, et j'avoue que j'ai du mettre un petit moment tout de même pour me souvenir de qui était qui, qui faisait quoi, mais après quelques pages, tout est venu naturellement et j'ai pu me laisser totalement transporter par l'histoire, d'autant plus que chaque personnage est vraiment très différent, et tous amènent un grand plus à l'histoire aux côtés de Rouge.

Il se passe beaucoup de choses durant ce second tome, et je peux vous dire que je ne me suis pas ennuyée du tout. Au contraire, j'aie u souvent du mal à lâcher le livre. J'ai plus particulièrement apprécié la relation de Rouge avec Brigan, car bien que tout les sépare, et que la guerre n'est pas vraiment propice aux rencontres, ces deux personnages vont réussir petit à petit à tisser des liens très forts qui vont les aider à surmonter cette guerre, et qui m'ont beaucoup plu ! J'ai également adoré Petit, le fidèle cheval de Rouge avec qui elle se confie et qui nous permet de rentrer encore un peu plus dans l'esprit de celle-ci.

Je vais sans aucun doute me procurer très vite le tome 1, et je lirais la suite de cette saga également avec un énorme plaisir. Puisque maintenant que j'ai découvert le monde unique de Graceling, j'ai hâte de le retrouver dans une prochaine lecture !

Les avis de Setsuka, Acsylé, et d'autres sur Livraddict.

mardi 7 août 2012

Rebecca Kean, tome 1 : Traquée

Auteur : Cassandra O'Donnell
Editions : J'ai Lu
Genre : Bit-lit
Sortie : 2011
Pages : 474






Mon avis en bref :
Une saga bit-lit que je regrette de ne pas avoir lu avant, une héroïne du tonnerre, et des personnages secondaires tout aussi bien exploités, de l'action, de l'humour... Un presque coup de coeur !




Quatrième de couverture


Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...



Mon avis


Depuis le temps que ce livre est dans ma pal, je me suis enfin décidé à l'en sortir surtout avec les nombreux avis positifs que j'avais lu au sujet de ce livre, et parce que plusieurs copinautes m'ont vivement poussé à le lire... (d'ailleurs merci merci merci merci, de m'avoir fait découvrir cette saga et Raphael par la même occasion :P)

Rebecca est une sorcière dotée de nombreux pouvoirs. Avec sa fille, elle arrive dans une nouvelle ville ou elle pense trouver la tranquillité, et par la même occasion une protection pour elle est sa fille contre les forces surnaturelles.

Malheureusement, dès son arrivée, elle est très vite repérée par Raphael, un puissant vampire chef de la zone, qui va s'intéresser à elle et à son pouvoir de sorcière, sentant que Rebecca n'est pas tout à fait une sorcière ordinaire. Les deux vont former une sorte de pacte : Raphael ne dévoilera pas aux autorités de la ville que Rebecca est une sorcière, et en contre partie, elle l'aidera lorsque celui-ci aura besoin de l'aide de ses pouvoirs. Chose qui arrivera bien plus vite que Rebecca ne l'aurait pensé... Les deux protagonistes vont devoir donc mettre leurs préjugés de côté, et tenter de faire ami-ami (enfin plutôt de ne pas trop se détester, surtout du côté de Rebecca qui ne porte pas du tout les vampires dans son coeur), et puis, à deux on est souvent plus fort, surtout quand on allie forces vampiriques et pouvoirs surnaturelles de sorcières :P

Bon, je dois dire que je ne sais pas trop par ou commencer, ni quoi dire... J'ai telleeeemennnnttt aimé Rebecca Kean que c'est difficile d'en parler sans trop en dire.

Je me suis lancée sans trop d'attentes dans cette lecture, pensant lire 2 ou 3 pages pour voir avant de me mettre à faire autre chose. Résultat ? Je suis restée toute la fin d'après-midi les yeux collés au livre, j'ai repoussé à plus tard tout ce que je devais faire (Rebecca et Raphael VS lessive et repassage, le choix est vite fait), et je ne me suis arrêtée que parce que mon chéri allait rentrer du boulot et qu'il fallait bien qu'on mange quelque chose lol

Cette saga est vraiment additictive en tout point !! Que cela soit au niveau de l'histoire, pleine d'action et de pas mal de rebondissements, que des personnages, puisque Rebecca est vraiment une dure à cuire comme je les aime, qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche, et j'ai également beaucoup apprécié le côté plus sensible que l'on peut découvrir chez elle, surtout avec sa fille. Raphael de son côté, m'a bien plu aussi, également de part son caractère, que part sa façon d'agir vis-à-vis de Rebecca et de sa fille. Je l'ai vraiment trouvé attachant, drôle, puissant, et accessoirement (enfin non, plutôt chose très importante...) super sexy à souhait!

Bref, j'ai englouti les 474 pages du livre à une vitesse folle, et résultat, j'ai du courir à la librairie le lendemain, lorsque je l'ai terminé, pour m'acheter le tome 2 et 3 (j'ai pas trouvé le tome 3, d'ailleurs il faudrait que je l'achète bientôt, mais comme j'ai entendu que Raphael n'était presque pas présent je suis un peu moins pressée de le lire, allez savoir pourquoi...).

Ce 1er tome n'est pas un coup de coeur, mais il s'en approche de très très près.

Tout ce que je peux vous dire finalement, c'est que je vous conseille VIVEMENT de lire Rebecca Kean si ça n'est pas déjà fait, et j'espère que vous craquerez autant que moi pour ce 1er tome :)


Les avis de karline05, Choukette, et d'autres sur Livraddict

15 / 21


lundi 6 août 2012

De mon sang, tome 1

Auteur : Amanda Hocking
Editions : Castelmore
Genre : Jeunesse, Fantastique
Sortie : 2012
Pages : 320







Mon avis en bref :
Une grosse déception, j'attendais pas mal de cette lecture et finalement j'ai eu l'impression de tomber sur un livre rempli de clichés. Heureusement la fin sauve le tout !




Quatrième de couverture


Le jour où Alice rencontre Jack, la jeune fille ne s’attend pas à voir sa vie basculer. Il suffira d’une discussion autour d’un café en pleine nuit pour qu’elle se sente proche du jeune homme. Alice n’avait jamais rencontré quelqu’un comme lui, aussi sûr de lui, agaçant et rassurant à la fois.Puis Alice rencontre le frère de Jack, Peter. Il l’attire comme un aimant, bien malgré elle – et malgré lui. Car il semble la détester d’emblée. Mais hésiter entre deux garçons n’est pas ce qui pouvait arriver de pire à Alice… Le secret qu’elle découvrira changera sa vie à jamais.



Mon avis


J'ai eu envie de découvrir ce livre après avoir lu qu'il faisait beaucoup parler de lui aux US, la couverture est plutôt jolie, l'histoire avait l'air sympathique.

Malheureusement je suis plutôt déçue par cette découverte. L'histoire est simple voir souvent déjà vue. Alice et sa meilleure amie sortent un soir et après une tentative infructueuse pour rentrer dans une boîte de nuit, elles décident de rentrer pour faire la fête quand même entre elles. Sur la route, Alice et son amie se font agresser par des jeunes voyous. Sa meilleure amie disparaît laissant Alice seule face à ses garçons, ne sachant pas quoi faire, elle reste même immobile de peur. Heureusement, Jack, un joli jeune garçon arrive à son secours, il fait fuir les agresseurs, et le courant entre lui et Alice passe tout de suite très bien, ils passent une bonne partie de la soirée/nuit dans un café à discuter. Mais Jack semble très bizarre, il a l'air de cacher plein de choses à Alice qui ne supporte pas cela. Alice fera la rencontre de Peter, le frère de Jack, et petit à petit, elle arrivera à en savoir plus sur l'étrange lien qui uni Peter et Jack, et sur leur origine bizarre...


Oui, oui, tout ça ressemble très fortement à l'histoire de Journal d'un vampire, avec Elena, Damon, et Stefan. Et il n'y a pas qu'en apparence que ça y ressemble. J'étais partie dans la découverte de cette histoire avec un grand plaisir, et je suis très vite redescendue de mon nuage, ayant même beaucoup de peine à avoir envie d'en savoir plus. Tout le début du livre est à mon goût un énorme cliché d'autres livres déjà lu, comme par exemple le fait que Jack sauve Alice de quelques jeunes garçons aux mauvaises intentions. Il y a aussi une scène un peu ridicule et qui m'a donné également un sentiment de déjà vu : Jack est invité par Alice à venir manger chez elle parce que sa mère veut faire sa connaissance. Déjà, la mère d'Alice qui sait bien que Jack est attendu pour dîner, va faire une sieste et se retrouve en pyjama pour l'accueillir, à peine réveillée (charmant, tu dois te sentir attendu...), et puis, Jack annonce qu'il a déjà mangé (normal venant de lui), et du coup avec Alice ils partent faire une promenade dehors et l'invitation à dîner est vite aux oubliettes. J'ai trouvé ça bien étrange...

Tout au long du livre il y a tout un tas de clichés que j'ai trouvé vraiment ridicules, et puis, même si on est au courant de la nature de Jack et Peter dès le départ, il y a vraiment une mauvaise mise en scène qui nous est raconté afin de garder l'incroyable, que dis-je... insoutenable suspense sur la nature des deux frères.

L'histoire d'amour aurait beaucoup pu me plaire, malheureusement j'ai eu aussi quelques déceptions de ce côté là, surtout parce que les personnages m'énervaient assez souvent de part leur réaction, et l'avancée de leur relation ne me plaisait pas vraiment. Rien de spécial ne m'a vraiment enchanté dans cette lecture, et je n'arrivais jamais totalement à me plonger dans ce livre.

Mais... Oui, car j'ai tout de même pu remarquer des points positifs à cette lecture, et je parle surtout de la fin, qui m'a beaucoup plu, et même étonnée ! J'ai trouvé l'histoire changeante du tout au tout, intéressante à suivre, et agréable aussi. Je ne pense malheureusement pas que je lirais la suite, même si la fin rattrape le niveau du livre à mon goût, mais au moins je n'aurais pas totalement perdu mon temps, même si c'est un livre qui se lit vraiment très rapidement :)

Bref, les avis sont parfois plutôt positifs, du coup je ne vais pas vous déconseiller cette lecture, mais j'espère que vous apprécierez plus que moi si vous tentez la découverte.


Les avis de Liliebook, Kassandra, et d'autres sur Livraddict.

samedi 4 août 2012

Mercy Thompson, tome 6 : La marque du fleuve

Auteur : Patricia Briggs
Editions : Milady
Genre : Bit-lit
Sortie : 2012
Pages : 378




Mon avis en bref :
Comme toujours un énorme plaisir de retrouver Mercy et Adam. L'écriture de Patricia Briggs est toujours aussi agréable, et l'histoire toujours aussi prenante, même s'il ne se passe pas forcément un tas de choses.





Quatrième de couverture


Avec toutes leurs responsabilités, Mercy et Adam n’ont pas une minute à eux. Alors quand ils parviennent enfin à prendre quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia, ils n’ont qu’une idée en tête : être au calme et ensemble.Mais le repos est de courte durée pour les amoureux, car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.
Une mission qui pourrait bien jeter une lumière nouvelle sur les origines de la jeune femme…


Mon avis

Depuis le temps que j'attendais la sortie de ce 6ème tome en format poche chez Milady, je n'ai pas attendu longtemps avant de le commencer, et de retrouver enfin Mercy et Adam !

Dans ce tome, leur histoire évolue beaucoup, pour notre plus grand plaisir. Mais il n'y a pas que l'amour dans la vie, et encore moins dans la vie de Mercy. Lors de ses vacances avec son cher et tendre alpha, elle devra au contraire bien vite se ménager afin de déjouer les plans d'une étrange créature vivant dans les eaux du fleuve tout proche d'eux. 

On en apprendra également beaucoup sur le passé de Mercy, ce que j'ai adoré ! Je me posais souvent des questions sur son histoire passée, car depuis 6 tomes qu'on la connaît, on en sait pas mal à son sujet mais il me manquait quand même quelque chose. Ce tome a donc totalement répondu à mes attentes de ce côté là. Et puis, l'action n'est pas forcément très présente, on est pas tenu en haleine du début à la fin. Mais avec Mercy Thompson, il n'y a pas besoin de cela pour apprécier l'histoire. Les personnages sont tellement intéressants à suivre et attachants (pas seulement Mercy et Adam mais tous ceux qui les entoure également), que l'on apprécie énormément de les suivre chacun dans leur vie, dans les bons comme dans les mauvais moments qu'ils vivent ensemble.


Je regrette néanmoins le fait que la meute entière soit beaucoup moins présente dans ce tome, et qu'on ne parle pas trop de Samuel qui est un loup que j'adore aussi. Mais bon, ça sera sans doute pour un autre tome, et la sortie toute proche d'Alpha & Oméga tome 3 devrait me consoler ;)

Un 6ème tome que j'ai beaucoup apprécié, et j'ai hâte de lire la suite (mais bon pour ça on peut encore attendre bien longtemps^^).


Les avis de Mycoton32, basset, et d'autres sur Livraddict.