Mes derniers avis


dimanche 29 septembre 2013

La maîtresse de Rome

Auteur : Kate Quinn
Editions : France Loisirs 
Genre : Romance, Historique
Sortie : 2012
Pages : 724









Mon avis en bref :
Une romance historique que j'ai adoré du début à la fin ! Des personnages géniaux, qu'on les adore ou qu'on les déteste.






Quatrième de couverture

Jeux du cirque, complots, banquets, orgies... Dans cette formidable saga antique, Kate Quinn fait revivre avec panache l'univers dépravé et sanglant de la Rome du Ier siècle.

Jeune esclave juive soumise aux caprices de l'arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s'emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n'est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l'aristocratie romaine... et d'un dangereux admirateur : l'empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.



Mon avis

Tout d'abord un énorme merci à Paradiseandco qui m'a proposé une lecture commune pour ce livre, sans quoi je pense qu'il serait resté dans ma pal encore longtemps, peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de lire des romances historiques, et aussi parce que ce livre est tout de même un joli petit pavé. Mais je suis plus que ravie de l'avoir découvert !

Le livre se découpe en plusieurs chapitres à travers les yeux des personnages principaux : Lepida, une jeune fille cruelle qui ne recherche juste la gloire et l'argent en voulant épouser un homme reconnu. Thea, l'esclave personnelle de Lepida, une femme que l'on ne peut s'empêcher d'adorer dès les premières pages. Arius, un gladiateur qui effraye tout le monde, agressif, il remporte toutes les batailles et se fait un nom à travers Rome. Thea et Arius vont se rencontrer par hasard un soir, se raconter leur vie, les souffrances qu'ils tentent de combattre, et très vite, l'amour va s'immiscer entre eux, leur redonnant la force de combattre chaque jour un peu plus les épreuves qui les attendent.

Dès les premières pages je me suis laissé emporter par cette superbe histoire, adorant tant l'époque que les personnages. J'ai tremblé avec Thea et Arius, j'ai souffert en même temps qu'eux, j'ai eu des papillons dans le ventre, tandis qu'au contraire, en suivant Lepida et sa cruauté, j'ai eu des envies de meurtre tellement je la détestais. De nombreux autres personnages sont présents tout au long de l'histoire, mais ils sont si bien amenés que l'on ne s'y perd pas, on apprend à découvrir chacun d'eux à différents moments de l'histoire, certains que l'on adore tandis que l'on déteste d'autres.

Je ne pensais vraiment pas apprécier autant ce livre, j'ai eu vraiment une super surprise, et je l'ai refermé avec un pincement au coeur de devoir quitter Thea et Arius, et tous les autres, même si je pense retrouver un bout de leur histoire dans le tome 2.

J'ai particulièrement apprécié également le fait que le livre soit découpé en plusieurs grosses parties. Ainsi, on découvre les personnages à une certaine époque, puis plus tard alors qu'ils ont bien grandit et déjà fait un bout de chemin dans leur vie. J'ai trouvé que cela donne vraiment l'impression de suivre la vie de chacun des personnages durant de longues années, et du coup on se rapproche encore plus d'eux au fil de l'histoire.

Une très belle romance, que je vous recommande. Si vous appréciez cette époque romaine avec ses gladiateurs, les différents titres de chaque personnes à l'époque, la manière de vivre, etc... Ce livre ne pourra que vous plaire ! :-)

Je vous invite à aller jeter un oeil sur le blog de Paradiseandco pour lire son avis (à venir).


D'autres avis sur
Logo Livraddict


7 / 24

mercredi 25 septembre 2013

Fablehaven, tome 3 : Le fléau de l'ombre

Auteur : Brandon Mull
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse, Fantasy
Sortie : 2010
Pages : 474








Mon avis en bref :
Une très bonne suite pour cette saga ! J'ai réussi à me retrouver dans l'univers avec facilité et j'ai apprécié tant les personnages que toutes les créatures de Fablehaven.





Quatrième de couverture

Un nouveau péril menace le sanctuaire secret de Fablehaven, le refuge des créatures fantastiques dont les grands-parents de Kendra et Seth sont les gardiens. Un terrible fléau se répand à travers le domaine, transformant les habitants en êtres maléfiques.
Mais qui est à l'origine de ce mal ?
Et qui pourrait sauver la réserve ?
Seth et Kendra doivent agir vite avant que le Fléau de l'Ombre n'ait définitivement plongé le sanctuaire dans le chaos. Mais des traîtres au service de la Société de l'Etoile du Soir sont parmi eux...



Mon avis

"Par une lourde journée d'août, Seth se hâtait le long d'une piste à moitié effacée, scrutant la végétation luxuriante. De grands arbres moussus ombrageaient une mer verdoyante de buissons et de fougères. Le jeune garçon dégoulinait de sueur que l'humidité  empêchait de sécher. Il jetait régulièrement des coups d'oeil par-dessus son épaule, sursautant au moindre bruit venant des fourrés. Non seulement Fablehaven était un endroit dangereux quand on s'y aventurait seul, mais il tremblait à l'idée d'être surpris si loin du terrain qui entourait la maison."


J'avais lu les tomes 1 et 2 de cette saga il y a de cela 2 ou 3 ans, et j'avais vraiment beaucoup aimé l'univers de Fablehaven créé par Brandon Mull. J'avais juste peur de me perdre dans ce 3ème tome étant donné que je ne me souvenais plus de grand chose des précédents, mais rapidement je me suis rendue compte que tout me revenait très vite en tête, les personnages comme l'univers et les créatures fantastiques :)

Dans ce 3ème tome on retrouve Seth et Kendra, des frères et soeurs qui passent maintenant leur été à Fablehaven depuis que leur grand-père les a mis au courant de l'histoire de ce fameux sanctuaire pour les créatures un peu particulières. Seth et Kendra ont beaucoup évolué depuis le 1er tome. Ils sont maintenant conscient des actes qu'ils commettent et de l'interaction positive ou négative qu'ils peuvent créer au sanctuaire. Sans compter sur le fait que Kendra n'est plus la même jeune fille qu'autrefois, puisqu'elle possède maintenant certains pouvoirs qui vont l'aider dans sa quête.

Seth reste tout de même fidèle à lui-même, c'est le jeune garçon qui ne peut s'empêcher de faire des bêtises sans se rendre compte, ou qui n'écoute pas les interdictions qu'on lui a enseigné au sujet du sanctuaire, qui comporte des endroits très dangereux. C'est ainsi qu'il se retrouve à rencontrer les Brins-de-lutins, bien loin de leur maison, afin d'échanger des piles contre de l'or. Mais quelle n'est pas sa surprise lorsque, durant son petit périple, il découvre que les Brins-de-lutins qu'il connaît sont en guerre avec d'autres Brins-de-lutins d'un château différent. Ceux-ci sont devenus maléfiques... Indépendamment des créatures devenant maléfiques, Seth, Kendra, leur grand-père et d'autres amis doivent faire face à un tout autre danger, ils soupçonnent certains de la communauté de l'Etoile du Soir d'être des traitres. Tous tenteront encore une fois de sauver le précieux sanctuaire de Fablehaven, ainsi que tous les autres sanctuaires à travers le monde.

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce tome, un peu plus sombre que les précédents selon moi. On ne sait pas du tout à qui on peut faire confiance, qui peut bien être le traître que tout le monde redoute. Biens sûre, on a des doutes comme Seth et Kendra, mais on se pose sans cesse la question de savoir si c'est bien ce personnage ou si l'auteur nous mène par le bout du nez. C'est un univers vraiment très riche de beaucoup de créatures différentes, et c'est aussi cela qui fait que j'adore cette saga. On découvre des petits êtres minuscules, des fées, des sirènes, etc... C'est un univers très coloré également, comme la couverture nous le laisse imaginer. Tout est très bien décrit, à tel point que souvent j'avais l'impression de me trouver dans ce fameux sanctuaire et d'être aux côtés des enfants, ou d'avoir envie que des créatures fantastiques comme celles-ci existent.

Un tome très réussi, prenant, qui se dévore ! J'ai maintenant hâte de sortir prochainement le 4ème tome de ma pal, puis le 5ème afin de terminer enfin cette saga, histoire de savoir comment tout va se terminer :)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

dimanche 22 septembre 2013

Challenge Jeunesse / Young adult #3





Pour la 3ème année que Muti et Kalea nous propose un Challenge Jeunesse/Young Adult, j'ai décidé de m'inscrire une fois de plus...

Bon, cette année, j'essaye de ne pas trop me planter et de viser moins haut. Le précédent Challenge j'avais lu la moitié des livres que je m'étais fixé, une plantée monumentale quoi ;-)

Du coup, cette fois je vise la Catégorie 3 : A pied joints dans la marelle -> 35 livres au moins

Le challenge se déroule sur une année à partir du 1er octobre.

Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à vous inscrire, il y a vraiment des catégories pour tous les goûts, pour ceux qui ne lisent pas beaucoup de Jeunesse /YA, comme pour les amateurs du genre. Je vous invite d'ailleurs à faire un petit tour sur le blog de Muti, ou sur le blog de Kalea.

J'en profite pour leur dire un énorme merci pour cette 3ème année d'organisation, c'est beaucoup de job de répertorier les lectures de tous les participants!



MES LECTURES JEUNESSE /YA

1. L'épreuve, tome 2 : La terre brûlée, de James Dashner
2. Parallon, tome 2, de Dee Shulman
3. Réseau(x), tome 1, de Vincent Villeminot
4. Revanche, de Cat Clarke
5. Enclave, tome 2 : Salvation, de Ann Aguirre
6. Le journal d'Aurélie Laflamme, tome 7 : Pleins de secrets, de Indian Desjardin
7. Starters, tome 2 : Enders, de Lissa Price
8. Glitch, tome 3 : Insurrection, de Heather Anastasiu
9. Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités, de Sophie Jomain
10. Les étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement, de Sophie Jomain
11. Mon plus grand combat, de Flo Jallier
12. Les fausses bonnes questions, tome 1 : Mais qui cela peut-il bien être à cette heure ?, de Lemony Snicket
13. Les 100, de Kass Morgan
14. Belle Epoque, de Elizabeth Ross
15. Les filles au chocolat, tome 2 : Coeur guimauve, de Cathy Cassidy
16. Enclave, tome 3 : La Horde, de Ann Aguire
17. La symphonie des abysses, de Carina Rozenfeld
18. Confidences, tome 1 : Confidences d'une fille en colère, de Louise Rozett
19. Night School, tome 3 : Rupture, de C.J. Daugherty
20. Chroniques des arcanes, tome 1 : Princesse Vénéneuse, de Kresley Cole
21. Au-delà, de Tara Hudson
22. Jason et le défi de la Toison d'or, de Nadia Porcar
23. Gone, tome 1, de Michael Grant
24. La fille de braises et de ronces, tome 2 : La couronne de flamme, de Rae Carson
25. Les vivants, de Matt de la pena
26. The unbecoming of Mara Dyer, de Michelle Hodkin
27. Divergent, tome 2 : Insurgés, de Veronica Roth
28. Divergent, tome 3, de Veronica Roth
29. 

samedi 14 septembre 2013

Enclave, tome 1

Auteur : Ann Aguirre
Editions : Black Moon
Genre : Science-Fiction, Jeunesse YA
Sortie : 2013
Pages : 313








Mon avis en bref :
Une dystopie comme je les aime, et comme je n'en avais plus lu depuis longtemps ! De celles qui nous prennent au ventre et que l'on a beaucoup, beaucoup de peine à lâcher...





Quatrième de couverture

La guerre. Les épidémies. En un mot : L'apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.

Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d'En-Dessous, à l'abri d'enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l'enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.

Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investir d'une nouvelle mission : protéger l'enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n'est pas aveugle. Et le courage qu'elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l'entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d'une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents.

Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s'en prennent à l'un de ses amis. Trèfle n'y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n'a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu'elle croyait, et que l'espoir brille peut-être au bout du tunnel...



Mon avis

"Je suis née durant le second holocauste. Avant, l'espérance de vie était plus longue. Enfin, c'est ce qu'on nous racontait, mais je n'y croyais pas : dans mon monde, personne n'atteignait les quarante ans. Dans l'enclave où je vivais, l'homme le plus âgé avait vingt-cinq ans. Il avait le visage flétri, et ses doigts tremblaient au moindre petit effort. Les gens murmuraient qu'on ferait mieux de le tuer. Que cela abrégerait ses souffrances. En fait, ces gens-là refusaient de voir leur propre futur reflété sur sa peau."


J'avais tellement entendu parler de cette nouvelle dystopie, qu'il me tardait de la découvrir. J'ai même acheté directement les tomes 1 et 2, c'est dire si j'avais confiance en tous les avis positifs que j'avais pu lire, et cela sans même m'attarder vraiment sur le résumé de l'histoire. Et je n'ai de loin pas été déçue par cette dystopie, car même si ça n'est pas un coup de coeur, j'ai vraiment adoré du début à la fin!

Le monde que nous connaissons n'existe plus, la terre du dessus n'est plus habitable par les humains. Ceux-ci ont du se réfugier dans les sous-terrains de la ville, dans des enclaves... On retrouve une jeune fille née dans l'enclave, le jour de son passage à l'âge adulte. Ce passage lui donnera le nom de trèfle (avant, les enfants sont appelés par des numéros), et lui permettra de réaliser son rêve de toujours, devenir une chasseuse. Les chasseurs protègent les autres habitants de l'enclave, en allant patrouiller dans les réseaux souterrains pour y traquer d'effroyables créatures, des sortes de morts-vivants affamés de chair fraîche. Trèfle sera accompagnée par Del, son nouveau coéquipier, qui lui n'a pas toujours vécu dans l'enclave, comme elle. Petit à petit, des liens vont se créer entre eux, et Trèfle se rendra compte que ce en quoi elle croyait depuis toujours n'est peut-être pas forcément la réalité...

Ce livre fait vraiment partie de ceux qui nous prennent des les premières pages. L'ambiance est vraiment sombre, angoissante, car nous suivons Trèfle dans son travail de chasseuse, dans l'obscurité, alors que des tas de monstres l'entourent, et cela des le début du livre. Pas de descriptions durant de nombreuses pages, on est tout de suite mis dans le bain et on a qu'une envie, c'est de ne plus lâcher le livre avant d'en avoir lu la dernière ligne.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Trèfle, forte, combattante, elle en veut et elle veut tout faire pour réaliser ses rêves, être au sommet, et pour qu'on la respecte dans un monde où l'on ne fait de cadeau à personne. Del, son coéquipier, est vraiment très intriguant. On sait qu'il n'est pas né dans l'enclave, et qu'il semble savoir beaucoup de choses, mais il reste très discret, distant avec tout le monde, et personne ne semble l'aimer malgré sa force et son courage, car c'est le meilleur chasseur de tout l'enclave. Leur relation ne se fera pas sans peine, mais petit à petit, des barrières tombent et on en apprend plus sur Del, et celui-ci va vraiment nous faire apparaître Trèfle comme une tout autre personne. Les deux vont se compléter parfaitement.

J'ai beaucoup apprécié que le livre soit découpé en deux parties, une première partie ou l'on découvre l'univers des enclaves, les monstres, et d'autres créatures plus gentilles, tandis que la deuxième partie est plus basée sur la survie des personnages dans un monde plus vaste, et ou les plus horribles monstres ne sont pas toujours ceux qu'on pensait.

L'écriture est agréable, fluide, les chapitres sont assez courts et nous donnent toujours envie d'enchaîner sur les suivants. Tout cela fait que ce livre se lit vraiment très vite, peut-être même un peu trop vite.

J'ai eu quelques moments que j'ai moins adoré, comme certains passages que j'ai trouvé un peu trop simples ou tirés par les cheveux, et surtout, ce qu'il se passe entre deux personnages à la fin m'a un peu déstabilisée, comme si l'auteur avait simplement voulu nous donner un petit cliffhanger du genre pour nous donner encore un peu plus envie de lire la suite alors que pour moi c'est juste pas très crédible...

Un million de questions restent en suspens, certaines choses du début de l'histoire, et beaucoup de la fin, qui ouvre une toute nouvelle porte pour la suite de l'histoire, et qui me donne très envie de lire le tome 2 du coup. Chose qui sera certain faite dans les semaines où jours à venir :)

Une très bonne dystrophie dans tous les cas, que je vous recommande sans hésiter!


D'autres avis sur
Logo Livraddict

38 / 60

vendredi 13 septembre 2013

Les anges déchus, tome 3 : Silence

Auteur : Becca Fitzpatrick
Editions : du Masque (MSK)
Genre : Jeunesse, Fantastique 
Sortie : 2012
Pages : 405








Mon avis en bref :
Encore une fois un tome génial que je n'ai pas pu lâcher, impossible de résister à la tentation de toujours vouloir en savoir plus, et impossible de résister à Patch :-)




Quatrième de couverture

Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l'image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu'elle a disparu depuis plusieurs mois et qu'elle ne garde aucun souvenir de cette période.

Alors qu'elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l'existence. Parmi eux, l'énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu'il ne veut bien l'admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu'elle s'engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.



Mon avis

"L'Audi noire et rutilante s'immobilisa sur le parking surplombant le cimetière, mais les trois hommes à son bord n'étaient pas venus honorer les morts. Minuit allait sonner, le terrain était fermé aux visiteurs. Une curieuse brume de chaleur, fine et terne, s'élevait dans l'air comme des spectres surgis du sol. Même le mince croissant de lune figurait la paupière tombante d'une apparition fantomatique."


Il me tardait vraiment d'avancer encore un peu plus dans cette saga que j'adore, et de retrouver Patch et Nora. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce 3ème tome porte vraiment bien son nom : Silence.

En effet, nous retrouvons Nora qui se réveille perdue au milieu d'un cimetière. Elle découvrira qu'elle a été enlevée il y a trois mois de cela, et qu'elle a complètement perdu la mémoire, ne se rappelant plus rien des événements des cinq derniers mois. La surprise sera également de taille lorsque sa mère lui apprendra qu'elle sort avec le mère de Marcie, la pire ennemie de Nora depuis toujours. Nora découvrira également que les gens ne sont pas forcément prêts à l'aider à retrouver la mémoire, et que beaucoup de secrets restent en suspens, de choses que les gens ne veulent pas lui avouer... Elle rencontrera un mystérieux Jev, qu'elle a l'impression de connaître, mais qui n'est pas non plus avare de révélations. La seule personne qui sera capable d'aider Nora à retrouver quelques bribes du passé reste Scott, un ami, qui rappellera à Nora qu'elle ne vit pas dans un monde banal, mais plutôt un monde où les anges déchus côtoient les néphils et les archanges...

Très rapidement j'étais plongée à 100% dans l'histoire, et j'avais très très envie d'en savoir plus sur la fameuse disparition de Nora, et sur tout ce qui avait bien pu se passer pour elle durant son enlèvement et les jours le précédent. D'autant plus que l'histoire commence par beaucoup de questions, on pense savoir certaines choses sur la disparition de Nora, sur Patch également, mais finalement on est sûre de rien et le flou demeure sur les raisons de l'enlèvement de Nora, et surtout sur l'identité des kidnappeurs.

C'est ainsi qu'on se retrouve totalement perdu, tout comme Nora, et tout au long de ce tome on ne cesse de se poser mille questions, on doute de tout et de tout le monde, ne sachant qui dit la vérité ou qui essaye de perdre Nora encore plus.

Je me suis fait plein de scénarios de l'enlèvement de Nora, de l'identité des méchants, mais je dois dire que j'ai tout de même réussi à me faire vraiment surprendre par toutes les révélations que l'on nous fait au fil des pages.

Au départ, Nora m'énervait un peu, même si je comprends que cela ne doit pas être facile de se retrouver avec des pertes de mémoires de plusieurs mois dans sa vie et de vivre avec la peur de ne pas savoir qui l'a enlevée, mais parfois je l'ai vraiment trouvée chiante et méchante avec certaines personnes. Mais petit à petit, je me suis rendue compte que l'auteur lui donnait raison, et que comme elle, on doit se méfier de tout le monde. Patch reste fidèle à lui-même, et je dois dire que c'est vraiment le personnage que j'aime le plus, et qui me fait adorer encore plus cette saga.

Je suis ressortie de ce livre avec une terrible envie de lire le 4ème et dernier tome de la saga, de retrouver à nouveau Nora et Patch qui me manquent déjà, et d'avoir la clef de tous ces mystères qui entourent la saga depuis 3 tomes maintenant. Je pense que le dernier ne restera pas longtemps dans ma pal, j'ai même failli le lire juste après le 3ème, mais finalement je me suis dit qu'un peu de distance avec les personnages ne pourraient me faire qu'apprécier encore plus ce dernier tome. Et puis, j'avoue aussi que j'ai peur d'être déçue par la fin, mais bon on va rester positif :-)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

37 / 60

mardi 10 septembre 2013

Kaleb, tome 2

Auteur : Myra Eljundir
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Sortie : 2013
Pages : 319







Mon avis en bref :
Une 2ème tome toujours aussi bien que le 1er, même si je regrette tout de même le fait que l'histoire n'avance pas vraiment par rapport au début.




Quatrième de couverture

Magnétique et sensuelle, Abigail est l'arme la plus redoutable du réseau SENTINEL. La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l'extase. Inutile de lutter : l'attraction qu'elle suscite est irrésistible. Même si faire l'amour avec elle, c'est s'unir à la mort.

Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l'empreinte du Mal. Quanf leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l'empathe l'attire comme un aimant.
Au terme d'un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir.
Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?



Mon avis

"Enfin. Tête collée contre le hublot de l'appareil, Kaleb s'absorbe dans la contemplation de la terre de ses ancêtres. Enfin il arrive en Islande. Il est prêt à atterrir, quoi qu'il y découvre : sa famille, l'origine de son don, ou même la mort. Rien ne lui fait peur. Il est bien au-delà de ce sentiment vulgaire réservé aux mortels sans panache."

Contrairement à beaucoup, j'avais vraiment beaucoup aimé le 1er tome de cette nouvelle saga, découvrant avec plaisir les côtés sombres de Kaleb, un personnage bien différent de ce qu'on connaît déjà dans la littérature jeunesse. J'adore son côté empathe, et j'adore l'univers qu'à créé Myra Eljundir, la guerre entre les SENTINEL et les enfants des Volcans, les EDV, etc...

Dans ce second tome, la bataille continue, et l'on découvre également Kaleb sous un nouveau jour. L'exploit de l'auteur, c'est d'arriver à nous faire adorer un personnage que l'on aurait pourtant bien des raisons de détester. Ici, on le découvre plus réfléchi, il prend un peu plus conscience des conséquences de ses actes, et bien sûre il connaît un peu plus ce qu'il est et la mission qui est la sienne, ce qui fait qu'il apparaît beaucoup plus mature que dans le tome précédent.

Abigail reste pareil à elle-même, un personnage vraiment intriguant et intéressant dans cette saga. J'ai adoré les moments où elle et Kaleb se retrouvent, des moments hauts en couleurs, et ensemble je les apprécie de plus en plus malgré leurs différences. 

Tout au long du livre j'ai été prise par l'histoire, et l'action est bien présente, nous donnant toujours très envie d'en savoir plus, tant il y a de questions sans réponses, et tant on reste sans cesse à se demander sur qui on peut compter et qui sera le prochain à les trahir.

Je ressortirais de cette lecture avec une impression positive, comme pour le 1er tome, et surtout avec une furieuse envie d'avoir le 3ème tome entre mes mains tant la fin donne envie d'en savoir plus et d'avoir les réponses aux fameuses questions que l'on se pose. Mais j'ai tout de même ressenti un petit manque au niveau de l'histoire, car après avoir refermé le livre, je suis également restée avec le sentiment de ne pas avoir beaucoup avancé dans l'histoire, et qu'avec le nombre de pages que comporte ce livre, on aurait pu en savoir beaucoup plus.

Un grand merci à la Collection R pour la découverte de ce 2ème tome électrique !

D'autres avis sur
Logo Livraddict


36 / 60

Mon Américain

Auteur : Jean-Paul Nozière
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse, Contemporaine
Sortie : 2013
Pages : 109








Mon avis en bref :
Une très courte histoire pour les 12-13 ans qui devrait plaire à cette tranche d'âge justement. Un livre qui donne à réfléchir sur certaines choses quand on est à l'école.





Quatrième de couverture

"Pourquoi un Américain débarque-t-il dans notre quartier, dans notre collège à mauvaise réputation ? Un mystère troublant qui sera suivi de beaucoup d'autres..."



Mon avis

"Je termine ma 4e au collège Boris-Vian quand le nouveau entre dans ma classe. Cours de français avec madame Grodein, que nous appelons évidemment madame Grossein. Le principal ne frappe pas. Il est suivi de Jérémie Crew, qui hérite le jour même du surnom le Ricain."

"La vie au collège revue et rêvée par la littérature"


J'ai reçu ce petit livre jeunesse des Editions Nathan, et je dois dire que sans ça je ne me serais absolument pas tournée vers ce livre qui semble un peu trop jeunesse pour moi. Mais bon, il est tout petit, et après avoir terminé un autre livre un soir, je me suis dit pourquoi ne pas le lire rapidement pour me faire une idée et ainsi peut-être pouvoir un jour le conseiller.

Ce livre plaira, j'en suis sûre, à de jeunes ados de 12-13 ans. Il apprend vraiment pas mal de choses intéressantes que l'on rencontre partout, qui font que la société d'aujourd'hui est ce qu'elle est, comme par exemple la pauvreté, le divorce, les différentes origines, couleurs de peau, l'apparence qui compte beaucoup, etc...

Rien qu'avec la couverture, on se pose pas mal de questions, et tout au long du livre, on découvre que ce fameux Jérémie, dit le Ricain, n'est peut-être pas celui qu'il prétend être. Petit à petit, plein de choses nous font douter de lui, tout comme Marina doute de lui. Mais Marina n'est pas comme tout les autres, qui ne font que se moquer de l'Américain, Marina elle, craque pour lui dès le 1er jour ! Autant dire qu'elle sera la seule à vouloir en savoir un peu plus sur la vie de ce charmant garçon, et à vouloir à tout prix l'aider, grâce également à la gentillesse de ses parents, qui tiennent un restaurant créole, et qui comprendront aussi que leur jeune fille tient beaucoup à Jérémie, malgré certains mensonges...

Un livre qui apprend pas mal de choses aux plus jeunes, qui donne à réfléchir également, une histoire d'amour sympathique, quelques passages émouvants également, l'écriture est fluide et agréable, un livre qui a beaucoup pour plaire...


D'autres avis sur
Logo Livraddict


35 / 60

Dexter, tome 2 : Dexter revient!

Auteur : Jeff Lindsay
Editions : Points
Genre : Thriller
Sortie : 2007
Pages : 317







Mon avis en bref :
Un énorme plaisir de retrouver Dexter en lecture, après avoir énormément suivi la série depuis quelque temps. D'autant plus que contrairement au tome 1, ici on a droit à une histoire totalement différente de la série !





Quatrième de couverture

Voici notre cher Dexter - expert judiciaire de la police de Miami le jour, tueur en série la nuit - doublement menacé. D'un côté le sergent Doakes, insensible à son apparence de gentleman, traque le "Passager Noir", l'autre moi sanguinaire et justicier de Dexter. De l'autre, un psychopathe particulièrement pervers laisse Dexter sans voix alors que son appétit meurtrier se réveille. Lequel de ces monstres rattrapera l'autre le premier?

L'ancien titre de ce livre en VF est "Le Passager Noir".



Mon avis

"De nouveau la grosse lune ronde, posée sur l'horizon de la nuit tropicale, et le cri qu'elle jette dans les ténèbres parvient aux oreilles frémissantes de la chère voix tapie dans l'ombre, le Passager Noir blotti bien au chaud sur le siège arrière de l'âme hypothétique de Dexter."


Depuis le temps que je me suis acheté l'intégrale I comprenant les 3 premiers tomes de Dexter, et qu'il traîne dans ma pal attendant que je continue dans la saga après avoir lu le tome 1, je me suis dit qu'il était temps de faire quelque chose ! D'autant plus que je suis très, très, très Dexter depuis quelques semaines, totalement accro à la série, j'ai rattrapé mon retard en engloutissant les 7 saisons qu'il me restait à regarder, attendant impatiemment le final de la saison 8!

Pour ceux qui regardent la série, le 1er tome ne comporte pratiquement aucune différence dans l'histoire avec la saison 1. Tandis que ce 2ème tome est totalement différent de la série, chose que j'ai beaucoup apprécié.

J'ai eu un peu de peine à me replonger dans ce tome 2, car beaucoup de choses se sont passées dans le 1er tome et je ne m'en souvenais plus, des morts qui ne sont pas morts dans la série et du coup, j'ai parfois un peu tout mélangé, mais j'ai quand même très rapidement réussi à me plonger dans l'histoire de ce 2ème tome. La vie de notre cher tueur en série ne sera pas de tout repos. Doakes, le flic qui bosse avec lui à la criminel de Miami, gardera toujours de plus en plus de soupçon au sujet de Dexter, mais surtout, de son Passager Noir (le côté tueur en série de Dexter). Et puis, Dexter, qui pensait tuer un pédophile (car rappelez-vous que selon le code il ne peut tuer que des personnes qui "le mérite" selon lui), se retrouve en fait dans une affaire beaucoup plus compliquée, lorsqu'il découvre que ce pédophile avait également un complice, et un homme qui ne sera pas aussi facile à traquer que prévu...

Une histoire assez tranquille, il faut bien l'avouer. Cette saga n'est pas vraiment connue pour ses nombreux passages avec de l'action, car le plus intéressant ici, c'est évidemment l'attachement que l'on porte à Dexter, qui est tout de même un tueur en série, et d'apprendre comment il pense. Jeff Lindsay arrive tellement bien à nous faire comprendre ce qu'il se passe dans la tête de Dexter, et on se prend vraiment d'affection pour lui, même si lui le répète à plusieurs reprises, il n'a aucun attachement pour les humains, il ne se sent pas du tout comme un humain, comme les autres personnes qu'il côtoie, et il n'a aucune sympathie ni empathie pour les personnes qui l'entourent, toute sa vie se résume un peu à un jeu, à une couverture, pour que personne ne se doute que Dexter n'est en fait pas le si bon voisin et petit ami qu'on pourrait le croire au départ (d'ailleurs, c'est toujours pareil même dans la vie, quand les gens apprennent que leur voisin était un tueur en série, ils disent toujours : c'était une personne géniale, on aurait jamais pensé ça de lui, etc...).

Il me tarde de lire le 3ème et dernier tome de mon Intégrale (mais pas de la saga, puisqu'elle comporte 6 tomes au total).


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 9 septembre 2013

La femme parfaite est une connasse!

Auteur : Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard
Editions : J'ai Lu
Genre : Humoristique
Sortie : 2013
Pages : 159








Mon avis en bref :
Vraiment un petit livre humoristique excellent ! J'ai passé un super moment de détente, il se lit super vite, parfait quand on a pas le moral.




Quatrième de couverture

Ce livre est Le guide pour toutes les femmes imparfaites (c'est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu'une salade par jour, les questiond qu'il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu'il faut faire de toute urgence si votre mec veut s'acheter des Crocs.

*Il peut également être lu par les hommes qui n'ont pas peur de découvrir ce que les filles se racontent entre elles dès qu'ils ont le dos tourné...



Mon avis

"Ce livre est un guide à l'usage de la femme imparfaite. Cette femme que nous sommes toutes ! Une femme normale, avec ses défauts, ses travers et ses névroses (si, si... on peut parler de névroses !). En effet, nous avons passé notre vie à vouloir ressembler à toutes ces femmes des magazines, celles des séries télé, des comédies romantiques ou tout simplement celles que nous croisons au quotidien et qui nous donnent le sentiment de TOUT réussir mieux que nous, qui nous font nous sentir nulles...
Et pourtant, on a fait tellement d'efforts !
Tellement de sacrifices, d'heures passées à essayer d'être meilleures... Et c'est bien là notre erreur, avoir voulu être "parfaites" ! Car sachez le, LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE

Besoin d'un peu d'humour, je me suis décidée à sortir ce petit livre au titre des plus parlant de ma pal. Et je suis ressortie de cette petite lecture en ayant trouvé tout ce que j'y cherchais, de l'humour en veux-tu en voilà, des phrases à retenir pour les ressortir avec les copines, et une bonne dose de bonne humeur en prime ! :D

Ce petit guide à l'usage des femmes imparfaites que nous sommes, puisque les femmes parfaites sont des connasses, est trufés de petites phrases rigolotes, de bons conseils à se rappeler les temps de "crise" où l'on se dit que nous on est pas comme cette fameuse femme parfaite et qu'on culpabilise, et de petits tests bidons comme on adore en faire pour se prouver que oui, on est tout aussi bien voir mieux que ces fameuses femmes parfaites ^^

Petit livre qui se lit très vite, à ne pas hésiter à sortir les jours de pluie, ou les jours de petite déprime. En un clin d'oeil vous en ressortirez avec le sourire, et puis vous aurez même peut-être perdu un ou deux grammes à force de faire les abdos le long des 159 pages que comportent ce guide.

Tout y passe, et on se reprend plusieurs fois à se dire que c'est exactement ça, que c'est exactement ce qu'on pense, et que c'est exactement le genre de chose que ferait cette femme parfaite que l'on a pas envie d'être.

Un petit livre plein d'humour que je vous recommande donc, et en prime ça me fait un livre en moins dans ma pal qui commençait vraiment à fortement augmenter avec mon absence de lecture des jours passés ;-)

D'autres avis sur
Logo Livraddict

dimanche 8 septembre 2013

Chasseuses d'aliens, tome 2 : Eden en enfer

Auteur : Gena Showalter
Editions : J'ai Lu (Crépuscule)
Genre : Romance, Science-Fiction
Sortie : 2012
Pages : 316







Mon avis en bref :
Un 2ème tome toujours aussi bien que le 1er. J'ai peut-être un peu moins apprécié l'héroïne que j'ai trouvé un peu trop sûre d'elle et parfois désagréable, mais l'histoire principale et la romance m'ont bien plu!




Quatrième de couverture

J'avais fait capoter une mission de la plus haute importance. Des tas d'aliens étaient morts, et j'avais bien failli y passer moi aussi. Je n'avais pas réussi à éliminer cette racaille d'EunLi, un esclavagiste sans scrupule. Pire, je n'avais pas su localiser les "portails interdimensionnels" dont se servaient les extraterrestres pour envahir la planète. J'avais été nulle sur ce coup-là, mais ce n'était pas une raison pour que mon patron me force à faire équipe avec Lucius Adaire qui se croit plus malin que tout le monde. Il a beau ressembler à un titan, je le déteste ! Moi, Eden Black, de la race des Raka, je n'ai besoin de personne pour sauver le monde, et surtout pas d'un humain aussi séduisant...



Mon avis

"Dans les hauteurs d'un entrepôt de la West Cattle Cie, tapie dans la poussière, les ténèbres et les odeurs de foin séché, je ronge mon frein en attendant mon heure. Dans mon poing, une pyro-arme 47, le canon braqué vers la scène qui se déroule en contrebas. De part et d'autre de la grande salle, deux rampes murales halogènes m'accordent un avantage stratégique en me permettant de voir sans être vue. Pour être honnête, je dois dire que je n'aime pas le spectacle qui s'offre à mes yeux."


J'avais vraiment adoré le premier tome de cette saga ! Une romance paranormale avec des aliens, ça change un peu !

Ce 2ème tome m'a également beaucoup plu, même si j'ai eu un peu plus de peine à accrocher avec l'héroïne que dans le tome 1.

On suit l'histoire d'Eden Black, une alien de la race des Rakas, une alien assez rare, à la peau d'or. Elle est en mission pour son père, qui est accessoirement son boss, et elle doit tuer EunLi, un homme qui prend des femmes aliens en esclave et les torture. Avant de le tuer, elle doit l'interroger pour savoir où se trouvent les fameux portails qui permettent aux méchants extraterrestres d'envahir le monde. Mais rien ne se passe comme prévu, elle n'arrive ni à l'interroger ni à l'attraper, et les esclaves qu'elle devait sauver meurent, sans compter le fait qu'elle est gravement blessée ! Son père décide alors de lui donner une nouvelle chance, à condition qu'elle soit accompagnée et aidée d'un humain, Lucius. Mais Eden n'est pas du tout d'accord avec ça, elle qui a toujours travaillé seule... De plus, elle le déteste...

Une romance certe qui ne sort pas vraiment de l'ordinaire, mais j'apprécie beaucoup l'univers dans lequel on évolue, la planète est totalement différente de celle que l'on connaît, et certaines choses sont assez marrantes, comme le fait que la douche n'est plus avec de l'eau, mais sèche, et j'aime beaucoup aussi les différents aliens que l'on découvre tout au long de la saga.

La plume de Gena Showalter reste toujours aussi fluide, plaisante et agréable, les informations sur l'univers nous sont données de telle façon que l'on ne s'ennuie jamais. On trouve également de l'action, et une petite note d'humour avec les personnages, et même si je n'ai pas vraiment apprécié Eden, car je l'ai trouvée trop sûre d'elle, et parfois un peu trop tête à claque, j'ai au contraire totalement craqué pour Lucius :-)

La relation entre Eden et Lucius est également intéressante, et assez drôle aussi, car au départ ils se détestent tout en s'adorant et en se respectant, et les piques qu'ils s'envoient amènent un plus non négligeable à l'histoire.

Il me tarde de découvrir le 3ème tome pour retrouver un nouveau couple, et en apprendre encore un peu plus sur les aliens et leur cohabitation avec les humains.

D'autres avis sur
Logo Livraddict

6 / 24


Mon avis sur le tome précédent

Chasseuses d'aliens, tome 1 : Fatal rendez-vous

vendredi 6 septembre 2013

Zombies don't cry

Auteur : Rusty Fischer
Editions : J'ai Lu
Genre : Jeunesse, Fantastique
Sortie : 2013
Pages : 316







Mon avis en bref :
Une très bonne découverte, une histoire de zombies jeunesse sympathique, une héroïne agréable à suivre, et vraiment beaucoup d'humour tout au long de ce livre ! :-)




Quatrième de couverture

"Je m'appelle Maddy et je suis une jeune fille comme les autres (si l'on oublie le fait que j'aime bien zoner dans les cimetières) : je vais au lycée comme tout le monde, j'ai une meilleure amie comme tout le monde, et oui, comme la plupart des filles j'aimerais beaucoup que Stamp -le nouveau- m'invite à sortir. Notre premier rencard a comme qui dirait été "électrique" puisque j'ai été frappée par la foudre. A mon réveil, plus de battements de coeur, plus de respiration. On dirait bien que je suis devenue... un zombie !"


Mon avis

"Le cimetière est calme à cette heure de la nuit, alors que la pleine lune vient à point nommé pour éclairer des hectares de pelouse fraîchement tondue et des kilomètres de pierres tombales placées à intervalles réguliers. Les allées qui s'étendent à perte de vue offrent une présence curieusement apaisante : c'est presque comme si j'étais face à une grande bouche garnie de milliers de dents qui ne souriait que pour moi. Bien qu'il fasse frais pour cette période de l'année, l'air est clair et tout est parfaitement visible. C'est de la haute résolution, la mort en HD."


Toujours aussi accro aux zombies, je ne rechigne jamais à faire de nouvelles découvertes dans le genre. Et Zombies don't cry est ce que j'appelle une super bonne découverte !

On suit la vie de Maddy, une jeune lycéenne qui mène sa vie normalement, jusqu'au jour où, se rendant à une fête pour rencontrer son futur potentiel petit ami, elle se fait frapper par la foudre ! Se réveillant quelques heures plus tard la tête dans une flaque d'eau, elle rentre chez elle et se rend compte que c'est quand même bizarre qu'elle soit toujours vivante alors qu'elle a passé des heures avec le nez dans l'eau sans pouvoir respirer. Jusqu'au moment où non, elle ne rêve pas, elle est bien morte, et revenue à la vie. Maddy est devenue un zombie qui n'a besoin que d'une chose, trouver au plus vite de la cervelle pour se nourrir avant de passer définitivement dans l'au-delà!

J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre ! Je ne m'attendais pas à trouver autant d'humour et à apprécier autant ! Certes, c'est une histoire jeunesse et il ne faut pas y chercher des zombies affamés de chaire fraîche et à l'apparence de mort, mais j'ai été étonnée d'y trouver beaucoup de choses qui font qu'on a vraiment l'impression de se retrouver avec des ados zombies, notamment l'envie de manger de la cervelle. Cela nous donne droit à une scène très cocasse lorsque Maddy part en plein milieu de la nuit à la recherche de cervelle à la boucherie du coin !

J'ai apprécié tous les personnages que j'ai rencontré durant l'histoire. Tant Maddy, qui est vraiment parfois à mourir de rire mais touchante également car son histoire de vie n'est pas des plus facile. J'ai apprécié également ses nouveaux amis du lycées qui se révèlent être des zombies et qui vont lui apprendre à vivre sa nouvelle vie (ou mort).

L'auteur nous offre ici une histoire très divertissante, qui m'a fait passer un super moment, les pages se tournent très vite, l'écriture est très abordable puisque cela reste une histoire jeunesse malgré ses côtés sombres. On a droit à pas mal de rebondissements et un bon mélange entre l'humour, l'émotion, et les sentiments, puisque Maddy reste une ado et qu'elle compte vivre ses petites histoires d'amour même en étant une zombie !

J'attends avec impatience la suite pour me jeter dessus ! :-)


D'autres avis sur
Logo Livraddict

34 / 60