Mes derniers avis


samedi 31 octobre 2015

Les clans Seekers, tome 1

Auteur : Arwen Elys Dayton
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Aventure, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 473








Mon avis en bref :
Un univers plutôt original et des personnages intéressants, mais je suis malheureusement restée très en retrait de l'histoire tout au long du livre...







Quatrième de couverture

Il y a des vérités qui tuent...
Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu'il s'hérite.
Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l'opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu'elle aime, qui n'est autre que son meilleur ami.
Mais la nuit ou elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière...



Mon avis

Il me tardait vraiment de découvrir cette nouvelle saga écrite par Arwen Elys Dayton. Tout d'abord parce que la couverture m'a vraiment donné envie au premier coup d'oeil, et ensuite parce que derrière le livre, il est écrit que c'est une saga à la croisée entre Hunger Games et Game of Thrones, et inutile de préciser mon amour pour ces deux univers. J'avais lu pas mal d'avis plutôt mitigés, mais je ne me suis pas trop attardée dessus, j'espérais qu'au contraire de ceux-ci, j'apprécierais beaucoup ce 1er tome. Malheureusement après cette lecture, mon avis est plus que mitigé...

L'univers m'a vraiment bien plu, on découvre 3 jeunes amis qui s'entraînent durement car ils vont bientôt devoir prêter serment pour devenir des Seekers, qui sont sensés amener un minimum de paix dans le monde et protéger les personnes défavorisées.

Imaginez que tout ce qu'on vous ait dit, tout ce autour de quoi vous aviez décidé de faire tourner votre vie, se résume finalement à un mensonge. C'est un peu ce qui arrive pour Quin, elle qui faisait confiance en son père, en sa famille, et qui va découvrir finalement que tout n'est pas aussi droit et rose que ce qu'elle pensait chez les Seekers. Tout va basculer du jour au lendemain pour elle et pour ses 2 amis John et Shinobu.

Comme je le disais, j'ai apprécié l'univers assez différent de ce que j'avais déjà pu lire auparavant, j'ai aimé les armes futuristes que l'on découvre dans ce monde, les méthodes de combats particulières... Mais je n'ai pas réussi à m'immerger totalement dans cette histoire, ni à apprécier les personnages autant que je ne l'espérais.

Pourtant il y a tout pour bien faire, un univers très riche (presque trop même, car au final on ne sait que très peu de choses sur tout ce qui entoure les personnages et sur cette mythologie), et l'auteur a eu la bonne idée de partager les chapitres selon chacun des personnages principaux, donc on s'immisce dans la vie de chacun et on apprend mieux à les découvrir. Mais cela n'a malheureusement pas suffit à ce que je m'attache à eux et à tout ce qui va leur arriver tout au long de leur histoire.

Je pense que l'auteur a presque trop caché certains aspects de son histoire, et également certaines choses de la vie de ses personnages et du coup il manque quelque chose pour qu'on les apprécie vraiment. Certes, il y a des réponses qui arrivent vers la fin du tome, mais j'ai été un peu perdue par moments de ne pas être sûre de savoir de quoi on me parlait ni quel rôle avaient certains personnages gentils ou méchants et aussi parce qu'il y a de nombreux sauts dans le temps qui ont également contribué à me perdre.

Malheureusement ce 1er tome n'a pas tellement marché avec moi, même si j'ai apprécié la plume de l'auteur et toutes les bonnes idées qui font partie de cet univers particulier, mais je pense que parfois une histoire n'est tout simplement pas faite pour nous, on ne peut pas toujours tout aimer. Je ne lirai pas la suite, mais je remercie tout de même la Collection R pour m'avoir permis de découvrir Les Clans Seekers.




D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 13 octobre 2015

Le prince des ténèbres, tome 3 : Combustion spontanée

Auteur : Jeaniene Frost
Editons : Bragelonne
Genre : Bit-lit
Sortie : 2015
Pages : 288









Mon avis en bref:
Un tome sympa, rempli d'action dans lequel j'ai apprécié voir Vlad évoluer. Mais je ne peux pas en dire autant pour Leïla...






Quatrième de couverture

Vlad n'a jamais craint personne. Pas même le terrible Mihaly Szilagyi, un vampire aussi âgé et puissant que l'Empaleur lui-même. Pourtant, il a peur pour sa femme, Leïla. Ses ennemis savent qu'il est prêt à tout pour elle et n'hésiteront pas à se servir de cette faiblesse. Alors que les fantômes du passé ressurgissent et que la guerre sanglante l'opposant à Szilagyi fait rage, Vlad laissera-t-il son amour pour sa jeune épouse précipiter sa perte ?



Mon avis

Comme beaucoup, j'étais totalement fan des livres de Jeaniene Frost auparavant. Je dis auparavant, car pour cette saga qui met en scène Vlad, un personnage que j'adore, c'est un peu comme pour "Chasseuse de la nuit", ça démarre avec un coup de coeur et finalement c'est un peu plus décevant pour moi passé le/les premiers tomes. J'ai préféré ce 3ème tome au second, ce qui est déjà une bonne chose, mais je reste tout de même assez loin de mon engouement pour le 1er tome du Prince des ténèbres...

Cette fois, nous retrouvons nos deux jeunes mariés face à un personnage encore plus puissant et sadique que ce que l'on avait eu précédemment. Leïla se fera kidnappée par Szilagyi, un vampire qui connaît Vlad depuis de nombreuses années, et qui se révèle être presque aussi puissant que lui. Mais lorsque l'on touche à l'amour de Vlad, c'est le "monstre" qui prend l'avantage sur lui, et Vlad se révèle rapidement être une machine de guerre avec des pouvoirs encore plus puissants. Il mettra tout en scène pour récupérer la femme qu'il aime, quitte à mettre son château à feu et à sang.

Vlad reste fidèle à lui-même dans ce tome, c'est vraiment le seul personnage qui ne m'a jamais déçue tout au long des tomes. Et dans celui-ci encore plus, car vu la situation, on le découvre encore plus énervé et puissant que jamais, et c'est ce Vlad la que j'espérais retrouver. D'un côté on s'inquiète pour lui, et d'un autre on se dit que pratiquement rien ne peut l'atteindre.

Leïla reste aussi fidèle à elle-même, malheureusement pour nous je dirais même... Elle m'a moins dérangée que dans le 2ème tome où on l'a retrouvait beaucoup trop et son caractère prenait la place de toute l'histoire. Ici, on se concentre plus sur l'histoire de Vlad, même si l'histoire tourne aussi autour de Leïla. J'ai vraiment de la peine avec ce personnage. En fait, je n'imaginais vraiment pas Vlad avec une personne de son genre. Je la trouve trop "faible", fleur bleue, elle prend des décisions souvent idiotes sur un coup de tête et se met tout le temps en danger pour rien, et je ne la trouve pas toujours crédible dans son rôle.

Heureusement que Vlad remonte le niveau de l'histoire parce que sans ça, j'aurais déjà abandonné depuis longtemps avec Leïla. Il y a également des personnages secondaires auprès de Vlad que j'ai beaucoup apprécié découvrir un peu plus dans ce tome. Et bien sûre, on retrouvera nos chouchous de "Chasseuse de la nuit" Cat, Bones, et Mencheres, qui seront vraiment d'une grande aide pour Vlad. Ce qui est un peu déconcertant et à la fois amusant, c'est que dans les tomes qui les concernent, on a l'impression qu'ils sont super puissants, imbattables, etc... Et face à Vlad, on se rend vite compte de qui fait la loi chez les vampires :P

L'histoire n'a rien de très originale, Leïla qui se fait kidnapper et Vlad qui va tout faire pour la retrouver et tuer le grand méchant, c'est du vu et revu, mais j'ai plutôt bien apprécié quand même, encore une fois grâce à la prestance de Vlad et au fait que l'on découvre encore un peu plus de quoi il est capable, et aussi parce que l'action est pratiquement présente du début à la fin durant le livre ce qui fait qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer.

C'est un 3ème tome sympathique, qui se lit très rapidement, et j'ai plutôt hâte de lire le 4ème et dernier tome pour avoir le fin mot de la saga !


D'autres avis sur

vendredi 9 octobre 2015

Tu tueras le père

Auteur : Sandrone Dazieri
Editions : Robert Laffont (La bête noire)
Genre : Thriller
Sortie : 2015
Pages : 664








Mon avis en bref :
Un thriller que j'ai trouvé palpitant du début à la fin ! Je n'ai pas vu passer le temps durant ces 660 pages, malgré une ou deux petites longueurs.






Quatrième de couverture

Petit garçon, Dante Torre a survécu à l'enfer de la séquestration. Il enquête désormais sur une vertigineuse affaire d'enlèvement d'enfants. Car son ravisseur sévit toujours....

"Meilleur thriller de l'année 2014" selon Il Corriere della Sera, Tu tueras le Père est un véritable best-seller en Italie, vendu dans plus de dix pays et bientôt adapté en série TV.



Mon avis

Si vous me suivez un peu, vous savez que les thrillers, ce n'est pas forcément ce que je lis le plus souvent, et pourtant je tombe toujours sur des livres que j'adore et que j'ai du mal à lâcher. Tu tueras le Père ne fait pas exception à la règle, puisque c'est pratiquement un coup de coeur pour cette histoire !

Dès les premières pages, j'ai tout de suite accroché avec l'écriture de l'auteur et ressenti que celui-ci allait réussir à m'embarquer dans son histoire. En tout cas, j'espérais que mon ressenti durerait tout au long du livre, et ça a bien été le cas.

L'histoire commence par un homme qui prévient la police car sa femme et son fils ont disparu alors qu'il faisait une sieste durant un pique-nique. La femme est retrouvée décapitée et le fils est introuvable. Colomba, une femme qui travaillait à la police, et Dante, un homme qui a lui-même été enlevé durant une grande partie de son enfance, vont mener l'enquête ensemble, mais ils ne se doutent pas, au départ, que l'enlèvement de Dante n'était en fait, qu'un minuscule morceau visible de l'iceberg qu'ils vont découvrir petit à petit au fil de l'enquête...

J'ai tout de suite énormément accroché aux deux personnages principaux que l'on suit. Colomba et Dante sont à la fois très éloignés et très proches dans leur comportement et dans leur vie remplie d'angoisses quotidiennes. Ils ont tous deux vécus des histoires qui les ont traumatisés et ils en gardent des séquelles encore aujourd'hui. Mais c'est aussi ce qui fera leur force car ils se comprendront mieux que quiconque et se feront confiance dans cette enquête.

J'ai commencé ce livre en espérant être prise par l'histoire, au vu des 600 pages qu'il comporte, et je peux vous dire que je n'ai pas été du tout déçue. Pour tout dire, je repense encore assez souvent à cette histoire depuis que j'ai terminé ce livre. J'ai vraiment ressenti énormément de choses, j'avais de la peine à lâcher ce petit pavé, tellement que je le transportais dans mon sac même pour en lire seulement quelques pages malgré la place qu'il prenait. C'est le genre de livre que l'on ouvre à la moindre occasion, tant on a envie d'avancer dans l'histoire et de découvrir ce qui a bien pu se passer.

L'auteur nous offre un récit captivant, plein d'action du début à la fin. Et j'ai été totalement accro à sa manière de nous raconter ce qu'il se passait. Je me souviendrai encore longtemps en particulier d'un chapitre très court mais pour le moins intense, où l'auteur nous raconte dans les moindres détails et au ralenti tout ce qu'il se produit alors qu'une bombe explose dans un restaurant. J'ai trouvé ce passage particulièrement prenant et je savourais chaque mot de l'auteur, malgré la dureté de ce qui nous était raconté.

J'ai trouvé que tout concordait parfaitement, j'avais vraiment l'impression de me retrouver face à une histoire réelle, on sent que tout est très bien réfléchi, les informations sont éparpillées tout le long de l'histoire juste comme il faut pour nous donner envie de toujours en savoir plus, etc...

Vous l'aurez compris, ce livre est très proche du coup de coeur pour moi, j'ai simplement trouvé quelques petits passages peut-être un peu trop long et lent, et du coup ça n'a finalement pas été le gros coup de coeur, mais ça n'en est vraiment pas loin. Que vous soyez accros ou non aux thrillers, je vous recommande ce livre sans hésiter, il en vaut vraiment la peine. Et j'espère que l'auteur réécrira d'autres livres très prochainement !


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mercredi 7 octobre 2015

L'infini + un

Auteur : Amy Harmon
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Romance, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 424







Mon avis en bref :
L'histoire d'un road-trip entre deux inconnus que j'ai bien aimé, mais il m'a manqué quelque chose pour réellement apprécier les personnages et rentrer dans l'histoire... 






Quatrième de couverture

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n'est rien, n'a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu'à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose, engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.



Mon avis

Après mon coup de coeur pour "Nos faces cachées", de la même auteur, il me tardait vraiment de découvrir ce livre prometteur et à la couverture plus qu'attirante. Malheureusement, j'ai aimé mais je n'ai pas ressenti autant de choses que pour "Nos faces cachées"...

Dans L'infini + un, nous suivons l'histoire de deux personnages que tout oppose : Clyde, et Bonnie.

Bonnie est désespérée et se retrouve en haut d'un pont à vouloir sauter, lorsque Clyde la voit et arrive à l'empêcher de commettre l'irréparable. C'est ainsi que commence une grande aventure pour eux, un road-trip le long des Etats-Unis, un voyage qui leur fera découvrir et comprendre beaucoup de choses sur leur vie respective et leur manière de penser et d'agir.

J'ai vraiment beaucoup aimé le début, la découverte des deux personnages avec leurs énormes différences, le voyage qui commence, et j'ai trouvé que cela nous fait presque rêver au même genre de road-trip avec une personne inconnue mais qui devient finalement la seule personne avec qui on peut se confier et avec qui on va vraiment nouer un lien fort.

Ma préférence entre les deux personnages va nettement en faveur de Clyde, car j'ai trouvé Bonnie de plus en plus énervante au fil de l'histoire, un peu trop à se plaindre de sa situation, négative (même si bien sûre je comprends qu'elle puisse en avoir marre et souffrir de certaines situations dans sa vie). Mais Clyde a vécu lui aussi beaucoup de choses et arrive a ramener beaucoup de positivité à cette histoire. J'ai également beaucoup aimé le fait qu'il adore les maths et lorsqu'il nous raconte certaines choses de son enfance qui tournent autour de cette passion pour lui, j'avais vraiment l'impression de le découvrir et de m'attacher chaque fois un peu plus à lui.

Alors j'ai aimé cette histoire, mais beaucoup moins que prévu, surtout parce que malgré un bon début, j'ai trouvé le temps un peu long au fil de l'histoire. Les deux personnages font beaucoup d'arrêts, il y a pas mal de moments où absolument rien ne se passe, et j'avais envie que les choses bougent un peu, soit entre les personnages, soit par rapport à leur avancée dans leur voyage.

Malheureusement, je suis restée très en retrait de cette histoire, même dans les moments plus émouvants, j'ai eu l'impression de tourner les pages sans vraiment m'y intéresser vraiment, et je n'ai pas réussi à m'attacher assez aux personnages pour être prise par leur histoire et leurs sentiments.

L'écriture d'Amy Harmon reste toujours aussi agréable à lire, et malgré cette petite déception (peut-être parce que j'ai placé la barre un peu trop haut après "Nos faces cachées"), il me tarde de lire un nouveau livre de l'auteur.


D'autres avis sur
Logo Livraddict