Mes derniers avis


jeudi 26 mai 2016

Le sang des dieux et des rois, tome 1

Auteur : Eleanor Herman
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Fantasy, Jeunesse/YA
Sortie : 2016
Pages : 452








Mon avis en bref :
Un roman de fantasy que j'ai vraiment beaucoup aimé, même si j'ai eu besoin de plusieurs chapitres avant de vraiment réussir à rentrer dans l'histoire...






Quatrième de couverture

A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue... Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c'est sans compter sur son premier amour... Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d'Alexandre. Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l'avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d'Esprit.



Mon avis

J'avais entendu beaucoup de très bons avis sur ce 1er tome, je l'ai donc commencé aussitôt après l'avoir reçu car j'avais hâte de voir de quoi il s'agissait. Au début, j'ai eu un peu de peine à rentrer dans l'histoire, je pense notamment à cause de l'écriture de l'auteur qui me paraissait peut-être un peu lourde au départ, avec énormément de descriptions. Je n'étais sans doute pas préparée à ça, même si ça n'enlève en rien à la grande qualité d'écriture de l'auteur que je reconnais totalement, et que j'ai appris à apprécier au fil des pages. J'ai donc mis plus d'une semaine pour atteindre les 50-60 pages, et réussir à réellement rentrer dans l'histoire, à m'attacher aux personnages, et ensuite, j'ai dévoré ce livre en une journée !

Dans ce 1er tome, nous suivons pas mal de personnages différents, mais sans que l'on ne s'y perde jamais car les chapitres sont bien construits, avec 3 narrateurs différents : Alexandre, Katerina, et Zofia.

Alexandre est destiné à reprendre le trône de Macédoine. Lorsque son père s'absente et décide de lui laisser les rênes, Alexandre voudra prouver à son peuple et à ses combattants qu'il est désormais assez adulte et fort pour diriger des grandes batailles, malgré le fait qu'il soit handicapé à une jambe et que personne ne le prenne au sérieux à cause de cela.

Il va faire la connaissance de Katerina, qu'il va inviter à séjourner au château pour s'excuser car celle-ci a été accusée à tort d'un crime qu'elle n'a pas commis.  Sans savoir que celle-ci projète de tuer la reine pour venger la mort de sa mère.

J'ai vraiment adoré la relation entre Alexandre le grand héritier, et Katerina, la jeune fille un peu paysanne qui est définitivement mon personnage préféré de part sa force de caractère, et également de ses dons un peu particulier qui lui permettent de comprendre les animaux et d'entretenir une relation spéciale avec eux. Alexandre et Katerina vont nouer une très belle amitié vraiment touchante, et s'entraider pour assurer la réussite de la bataille que chacun d'eux prévoit, que ça soit pour le peuple, ou par vengeance personnelle.

Et puis, un peu en parallèle, nous suivons aussi Zofia, qui va être mariée de force à Alexandre, alors qu'elle aime un autre homme. Elle décide de s'enfuir pour tenter de changer son destin mais les choses ne seront pas si simple pour une jeune fille voyageant seule...

Comme je le disais, j'ai eu de la peine à rentrer dans l'histoire, peut-être aussi parce qu'il faut un petit temps d'adaptation pour s'habituer au contexte et aux nombreux personnages, mais d'une fois que le fil était lancé, je n'ai plus réussi à reposer le livre, j'avais trop envie de suivre chacun des personnages qui me plaisaient tous avec leurs différences, leurs envies de conquêtes respectives, et il me tardait vraiment de savoir comment tout allait se terminer, même si, dans le fond, ce 1er tome nous pose surtout les bases et qu'il ne se passe pas énormément de choses au niveau de l'histoire pour le moment, mais il n'en reste pas moins que je ne me suis pas ennuyée une seconde tout au long de ce livre. 

Il y a plusieurs rebondissements que je n'avais pas vu venir, notamment à la fin, et je suis donc très impatiente d'avoir la suite entre mes mains pour retrouver ces personnages que j'ai réussi à réellement apprécier.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 23 mai 2016

Lux, tome 2 : Onyx

Auteur : Jennifer L. Armentrout
Editions : J'ai Lu
Genre : Fantastique, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 441








Mon avis en bref :
Un univers que j'apprécie toujours autant dans cette suite, malheureusement j'ai eu énormément de mal à supporter Daemon et Katy... 







Quatrième de couverture

En Virginie-Occidentale, la vie de Katy a changé depuis sa rencontre avec Daemon et Dee Black. Les jumeaux sont beaux et charmants mais pas tout à fait humains. D'ailleurs, le département de la Défense s'intéresse à Daemon. Par ailleurs, Katy a des visions et un garçon mystérieux prétend pouvoir l'aider.




Mon avis

J'avais vraiment beaucoup aimé le premier tome de cette saga qui fait beaucoup parler d'elle, j'avais donc hâte de retrouver cet engouement durant ma découverte de ce second tome. Malheureusement, cette suite n'aura pas su me convaincre vraiment.

J'apprécie toujours autant l'univers de cette saga, d'autant plus que l'on apprend pas mal de choses sur les origines extra-terrestres de Daemon et des autres, sur les fameuses personnes qui sont chargées de les surveiller, et on découvrira également beaucoup de choses sur Katy car depuis qu'elle a été réanimé par Daemon, de nombreuses choses étranges se passent dans sa vie ! Par exemple, le fait qu'elle peut faire bouger des objets rien qu'en y pensant, ou encore faire s'arrêter de bouger certaines personnes, toujours par la pensée, et tout cela dirigé également par ses propres émotions. J'ai beaucoup aimé l'évolution de Katy qui passe d'une personne humaine, à quelque chose de totalement différent, ce qui rend son personnage d'autant plus intéressant à suivre, et qui aura beaucoup plus d'importance pour l'histoire que durant le premier tome.

Malheureusement, moi qui avait beaucoup apprécié Daemon et Katy, ainsi que leur relation, j'ai ici eu énormément de peine à les supporter, à tel point que ça en a gâché ma lecture du début à la fin ! Durant le premier tome, j'avoue que leur petit jeu du chat et de la souris était sympathique et plutôt drôle à suivre, mais ici, je me suis vraiment lacée de leurs jeux, des "je t'aime, je te déteste". 

Ils ont tellement envie d'essayer de ne plus rien ressentir l'un pour l'autre qu'ils en arrivent même à se servir des gens autour d'eux, comme Katy qui va essayer de sortir avec un garçon de sa classe, et qui m'aura vraiment déçue avec son comportement car plusieurs fois elle le laisse tomber, ou alors elle ne dit rien lorsque Daemon se moque de lui. Aussi, c'était peut-être sensé être drôle que Daemon n'arrive pas à appeler ce garçon par son prénom et utilise 365'000 surnoms plus débiles les uns que les autres, mais moi ça m'a vraiment énervée tant je trouvais ça immature et répétitif, tout comme la réponse de Katy pour lui rappeler le prénom de son ami sans arrêt...

Je pense être une des rares personnes à avoir été vraiment gênée par le comportement de ces deux personnages, et le manque de maturité dont ils font preuve, chose qui ne m'avait pas du tout marquée durant le premier tome, mais ici malheureusement, ça a vraiment diminué mon intérêt pour l'histoire qui pourtant n'était pas si mal que ça.

J'ai d'ailleurs bien envie de savoir la suite, en espérant que Daemon et Katy arrêteront de jouer comme ils l'ont fait tout au long de ce tome, parce que même si je conçois que les choses ne doivent pas être faciles pour eux, il faut parfois savoir ouvrir les yeux et se rendre compte de l'évidence de certaines choses :P


D'autres avis sur

dimanche 1 mai 2016

Les Vivants, tome 2 : Les proies

Auteur : Matt De La Pena
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, Science-Fiction
Sortie : 2016
Pages : 421








Mon avis en bref :
Un tome beaucoup plus sombre que le 1er, un univers très prenant, même si j'ai été un peu déçue par la fin et par quelques longueurs.







Quatrième de couverture

Quand le tremblement de terre a frappé, Shy était en mer pour son job d'été. Le paquebot où il était employé comptait parmi les plus luxueux qui aient jamais existé. Il repose maintenant au fond de l'océan Pacifique, avec presque tous ses passagers. Sky n'a pas été le seul à s'en tirer. Addie, fille d'un richissime et mystérieux homme d'affaires, l'a rejoint sur son canot de sauvetage. Mais lorsqu'ils ont atteint l'île providentielle où se sont réfugiés les rares survivants, elle s'est évanouie dans la nature. Shy se console en retrouvant Carmen, sa superbe collègue, et ensemble ils découvrent un moyen de rentrer chez eux. Avant de disparaître, Addie lui a confié un secret. Un secret pour lequel certaines personnes seraient prêtes à tuer -et ont déjà tué. Elle possède le moyen de tout faire basculer. Mais où est-elle ? Tous les indices pointent vers la Californie, dévastée par les catastrophes et infestée de gangs armés. La route sera longue...



Mon avis

J'avais passé un très chouette moment à la lecture du 1er tome, et j'avais très envie de lire cette suite, d'autant plus qu'on laissait les personnages dans une situation périlleuse. Ce 2ème et dernier tome reprend l'histoire exactement là où elle s'était terminée, Shy, Carmen, Cireur, et Marcus, débarquent sur la terre ferme et découvrent que l'endroit est complètement dévasté, et que des gangs se sont peu à peu installés pour contrôler certaines zones de la ville.

Notre petit groupe aura pour objectif de se séparer pour rejoindre leur famille respective, mais très rapidement ils se rendront compte que les choses ne seront pas aussi faciles et qu'une toute autre mission plus importante les attends. Ils se mettront tous en route alors qu'ils auront de nombreux obstacles sur leur chemin, comme ces fameux gangs armés jusqu'aux dents et prêts à tout pour éloigner les intrus, ou encore essayer de survivre et trouver un abri alors que certaines zones sont infestées de cadavres à cause du virus mortel.

Ce tome est bien plus sombre que le précédent, en tout cas pour moi. Dès les premières pages ont découvre une ville complètement détruire, il y a comme un air d'apocalypse, et l'auteur ne ménage pas ses lecteurs avec les descriptions de certains combats, ou lorsque nos héros découvrent certaines scènes peur ragoûtante avec des cadavres un peu partout.

J'ai vraiment adoré cet univers, avec les gangs, la maladie, on ressent énormément le côté survie, la guerre entre les derniers hommes. C'est un dernier tome qui se lit assez vite, mais en même temps j'ai trouvé qu'il y avait quand même quelques longueurs, et par moment j'avais l'impression que les personnages n'avançaient pas vraiment dans leur quête finale. J'avoue aussi que je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à eux, et cela a sans doute du jouer également sur le fait que je n'ai pas été plus transportée que cela par leur mission et tout ce qu'ils doivent affronter.

J'ai été également un peu déçue par la fin, je trouve qu'elle arrive bien trop vite, même si au final on a les réponses que l'on attendait. Mais pour moi c'est presque trop simple, j'ai ressenti comme un petit goût d'inachevé tant les choses s'enchaînent presque trop rapidement.

C'est une saga que j'ai finalement apprécié, autant le 1er que ce second tome, l'histoire de base est vraiment intéressante à découvrir, l'auteur nous mène parfois par le bout du nez, et on a beaucoup de surprises, mais ça ne restera pas non plus ma saga préférée dans le genre.


D'autres avis sur