Mes derniers avis


jeudi 26 janvier 2017

La vérité vraie

Auteur : Dan Gemeinhart
Editions : Robert Laffont (Collection R Jeunesse)
Genre : Jeunesse
Sortie : 2016
Pages : 281








Mon avis en bref :
J'ai passé un excellent moment avec ce livre, qui m'a énormément touchée du début à la fin, je le recommande totalement !







Quatrième de couverture

Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier.
Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe pas toujours.
Alors, Mark fugue : rien ne les empêchera, lui et son chien Beau, de gravir cette montagne. Et peu importe si c'est la dernière chose qu'il fait de sa vie.
Le voyage d'un petit garçon en quête de vérité, le premier roman magistral d'un professeur des écoles, qui touchera au coeur petits et grands.
Les enfants ont enfin leur John Green !




Mon avis

Ce livre me tentait beaucoup pour deux raisons toutes simples: un garçon accompagné d'un chien, et une montagne. Deux sujets qui ont fait que ce livre ne pouvait que me plaire, d'autant plus qu'il est fait mention de John Green, un auteur que j'apprécie beaucoup. Alors certes je pensais aimer, mais j'étais loin de me douter à quel point j'allais adorer ce livre et à quel point il allait me toucher, chose très rare pour un livre jeunesse (même si je les apprécie beaucoup).

Dans ce livre, on va suivre les aventures de Mark, un garçon qui va apprendre que son cancer est revenu. Alors il décide de partir avec son chien Beau, gravir le mont Rainier, avant qu'il ne puisse plus jamais le faire, et avec comme objectif que ce soit sa dernière aventure avant de mourir là-haut.

Le sujet est forcément touchant, mais l'auteur ne tombe pas du tout dans le morose, au contraire, je suis ressortie de ce livre plutôt positivement, même si avant d'en arriver à la fin, on va forcément passer par tout un panel d'émotions allant du rire aux larmes.

Dès que je l'ai commencé, je n'ai plus pu refermer le livre avant d'avoir lu le dernier mot de l'histoire. Les chapitres sont assez courts et il se lit tellement vite, car chaque chapitre est un peu une aventure dans le voyage de Mark, qui ne va forcément pas du tout se passer comme il l'avait prévu. Il y aura de très mauvaises surprises, mais aussi de très bonnes.

Chaque chapitre se termine par un demi chapitre qui va nous donner le point de vue de la meilleure amie de Mark, et grâce à elle on va replonger dans le passé et s'attacher encore un peu plus à ce garçon lorsque l'on apprend tout ce qu'il a du vivre lors de son premier cancer.

C'est une histoire triste et douloureuse, car on y suit l'aventure d'un garçon très en colère contre tout le monde car il ne sait pas comment gérer le retour de son cancer. Mais c'est aussi une histoire magnifique, celle d'une très forte amitié entre un chien et son jeune maître.

Cela faisait je ne sais combien de temps que je n'avais pas été autant touchée par un livre, et on peut dire que les mouchoirs n'étaient pas de trop, car j'avais bien souvent des larmes, de tristesse, de soulagement parfois, et aussi de joie par moment.

C'est un livre que je suis vraiment heureuse d'avoir dans ma bibliothèque, je pense que je le relirai, en tout cas je suis certaine qu'il restera toujours gravé dans ma mémoire...


D'autres avis sur
Logo Livraddict

mardi 24 janvier 2017

Dix petits nègres

Auteur : Agatha Christie
Editions : Le livre de poche
Genre : Policier
Sortie : 2007
Pages : 222









Mon avis en bref :
Un excellent policier que j'ai enfin découvert, et je n'ai pas du tout été déçue, j'ai eu du mal à le lâcher !







Quatrième de couverture

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l'île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l'élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s'élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s'étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l'île, parmi les convives ?




Mon avis

Depuis le temps que ce livre me faisait envie, je ne sais toujours pas pourquoi j'ai attendu autant avant de le lire, alors qu'il avait vraiment tout pour me plaire (des meurtres, un huis clos, etc). Je me suis enfin décidée à le lire, grâce à Yumiko qui regardait justement l'adaptation tv du livre. Et quelle bonne idée j'ai eu, je regrette vraiment ne pas l'avoir lu plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais.

Petit résumé très bref car je pense que la plupart d'entre vous connaissent déjà l'histoire de ce livre, depuis le temps. On va suivre l'histoire de 10 personnes qui ne se connaissent pas du tout, et qui vont se retrouver sur l'île du Nègre après avoir reçu une invitation, chacun par une de leur connaissance.

Dès les premières pages, j'étais limite surexcitée que tous les personnages soient sur l'île du Nègre, et que le premier meurtre ait lieu, on peut dire que je l'attendais avec grande impatience, et il arrive très vite dans l'histoire puisque dès le premier soir, une personne meurt alors que tous étaient réunis dans un salon pour fêter leur arrivée sur l'île.

Un disque va se mettre en route et tous les convives se verront reprocher un meurtre qu'ils auraient commis à telle ou telle date, mais tous vont nier ou se trouver des excuses. Tout au long du livre, on se demande donc si l'assassin est extérieur au groupe (peut-être la personne mystérieuse qui les a tous invités sur l'île ?), et on se demande aussi pourquoi ces différents meurtres, est-ce une vengeance contre ces personnes qui auraient tués des gens ? J'avoue que mon cerveau a tourné et retourné la situation dans tous les sens, je me suis même demandé si les personnages étaient vraiment sur l'île, s'ils étaient encore vivants, si certains n'imaginaient pas des choses ou d'autres...

C'est un livre qui se lit extrêmement vite, dès les premières pages on rentre donc dans le vif du sujet, et je n'ai pas pu refermer le livre sauf par obligation une fois ou l'autre, tant j'avais envie de savoir la suite de l'histoire, et je ressentais toujours cette excitation de voir chacun des personnages mener sa propre enquête par rapport à la comptine, aux statuettes des Nègres, aux différents meurtres. Personne ne fera plus confiance à personne, évidement. Ils vont tous se soupçonner les un les autres et moi aussi, j'ai soupçonné tout le monde !

On peut dire que l'auteur a vraiment réussi son coup, puisque malgré le fait que je me suis fait 250 scénarios dans ma tête, la fin m'a énormément surprise et j'ai refermé le livre totalement ravie de m'être complètement laissée avoir.

Il me tarde maintenant de découvrir l'adaptation et de retrouver cette ambiance que j'ai adoré !


D'autres avis sur

samedi 21 janvier 2017

Confessions d'un ami imaginaire

Auteur : Michelle Cuevas
Editions : Nathan
Genre : Jeunesse
Sortie : 2017
Pages : 196








Mon avis en bref :
Un joli livre pour les enfants qui aborde quelques thèmes importants comme avoir envie d'avoir l'attention des autres, l'amitié, etc...






Quatrième de couverture

Jacques Papier a l'impression que personne ne l'aime. La maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu'il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour, Jacques apprend que sa soeur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s'inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n'était pas tout à fait réel ?




Mon avis

J'avais envie de vider un peu ma Pàl au niveau des petits livres qui se lisent assez rapidement, j'ai donc sorti celui-ci un peu par hasard, et j'ai passé un très bon moment avec ce livre jeunesse.

Ici, on va suivre l'histoire du point de vue de Jacques, un garçon qui se sent un peu mis de côté car personne ne fait attention à lui sauf Fleur, sa soeur. Très vite, on se rend compte que Jacques est en fait l'ami imaginaire de Fleur, mais qu'il ne le sait absolument pas. Il va prendre les choses un peu mal lorsque les parents de Fleur vont lui parler de son ami imaginaire. Jacques ne se rend pas compte que c'est en fait de lui qu'ils parlent, et il va vouloir lui-même se créer un ami imaginaire.

Ce petit livre est vraiment très agréable à lire et il convient parfaitement à un jeune public, ou alors pour une lecture du soir. L'auteur aborde quelques thèmes important que l'on peut parfaitement bien expliquer aux enfants à l'aide de cette histoire, comme le fait d'avoir besoin de l'attention des autres, ou alors pourquoi est-ce que certains enfants ont un ami imaginaire...

Moi même j'avoue que je me suis laissée prendre au jeu et j'avais parfois envie que ce monde imaginaire puisse réellement exister, il faut dire que les différents amis imaginaires que l'on rencontre sont vraiment adorables et plein d'humour !

Le livre comporte également pas mal de petites illustrations qui viendront encore un peu plus ajouter de la vie à la lecture de cet ouvrage, et qui devraient beaucoup plaire aux enfants.


D'autres avis sur

jeudi 19 janvier 2017

Une braise sous la cendre, tome 1

Auteur : Sabaa Tahir
Editions : Pocket Jeunesse
Genre : Fantasy, Jeunesse/YA
Sortie : 2015
Pages : 523







Mon avis en bref :
Malheureusement pour moi, je suis un peu passée à côté de ce livre qui a su conquérir le coeur de tant de personnes... Peut-être que j'en attendais trop, justement.






Quatrième de couverture

"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai."

Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surprise en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.




Mon avis

Depuis le temps que j'entends parler de ce livre (surtout en ce moment avec la sortie du tome 2), que je vois qu'il a énormément de coups de coeur, je me suis enfin décidée à me lancer dans cette histoire, m'attendant à coup sûr à adorer ! Et peut-être que j'en attendais un peu trop, ou peut-être que ce livre n'était juste pas fait pour moi, ça peut arriver aussi... Mais je suis ressortie extrêmement mitigée par cette lecture.

Dès le début, j'ai eu beaucoup de peine à rentrer dans l'histoire et à apprécier ce dont on me parlait. Pourtant il y a de l'action dès la toute première page, et on se rend vite compte que l'on va avoir droit à une histoire assez sombre et que le monde dans lequel évolue les personnages est du genre violent. Mais j'ai eu de la peine à apprécier ce que je lisais et surtout, à avoir envie de lire plus qu'une dizaine de pages avant de reposer le livre. C'est pour cette raison que je viens seulement de le terminer, alors que je l'avais commencé il y a plusieurs semaines, mettant ma lecture en pause pour lire autre chose d'un peu plus inspirant à mon goût.

Dans ce livre, les chapitres vont s'alterner entre le point de vue de Laia, qui est une esclave qui va voir toute sa famille se faire tuer devant ses yeux, et son frère se faire kidnapper par un Mask, un soldat d'élite de la garde de l'Empereur. Et le point de vue d'Elias, qui a l'opposé, a presque terminé sa formation de Mask, mais qui a énormément de peine à adhérer à tout ce qu'il doit faire et aux lois de la garde, qui n'hésite pas à fouetter à mort les jeunes qui veulent déserter.

Comme on se doute dès le début, Laia et Elias vont finir par se rencontrer, mais il faut attendre quand même pas mal de pages avant que cela n'arrive. Petit à petit, les deux personnages vont mettre leur force en commun pour lutter contre toutes ces nouvelles lois qui ne permettent aucune liberté.

L'histoire et la mythologie créé par l'auteur avaient vraiment tout pour plaire, mais personnellement, j'ai vécu l'histoire sans la vivre vraiment, et je n'ai pas réussi à m'intéresser à tout ce qui nous était présenté, malgré la richesse de l'univers. J'avais l'impression de relire un énième livre de ce genre, sans trouver le petit truc qui fait qu'on adore et qu'on a toujours envie de continuer dans l'histoire, se demandant qu'est-ce qu'il va bien pouvoir arriver aux personnages.

Et puis, quelque chose n'a pas vraiment aidé à ce que j'aime vraiment cette histoire, c'est le fameux triangle amoureux... C'est vraiment le truc qui pourrait m'empêcher d'apprécier un livre, sauf si c'est fait avec subtilité, mais ici dès les premières pages on sent le coup venir et j'étais déjà déçue d'avance.

C'est tout de même un livre que je recommanderais sans hésiter, car je sais qu'il fait pratiquement l'unanimité chez les lecteurs, que l'univers est vraiment bien travaillé par l'auteur, l'écriture également, mais parfois, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, on ne peut pas tout aimer, même si je n'ai pas détesté non plus.

D'autres avis sur
Logo Livraddict

lundi 16 janvier 2017

Jeu de patience, tome 2 : Jeu d'innocence

Auteur : Jennifer L. Armentrout
Editions : J'ai Lu
Genre : Romance
Sortie : 2015
Pages : 443







Mon avis en bref :
Une sympathique petite histoire d'amour, entre deux personnages que l'on apprécie beaucoup découvrir au fil des pages.






Quatrième de couverture

Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d'une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B : l'université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet, depuis l'enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l'échange d'un baiser furtif et passionné un ans auparavant.

Si Jase est loin d'être indifférent à son charme, ce dernier s'efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d'un bon oeil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n'importe quel prix...



Mon avis

J'avais vraiment plus qu'adoré le 1er tome de cette saga où l'on suivait la relation entre Cam et Avery, deux personnages qui avaient su me toucher. Ayant envie d'une romance, je me suis donc sans hésité plongée dans ce 2ème tome, qui porte sur Tess, la soeur de Cam, et sur Jase, le meilleur ami de celui-ci.

Les personnages sont, ici aussi, très attachants de part leur histoire. Tess est une danseuse qui va devoir mettre en pause sa carrière à la suite d'un accident qui la laisse blessée à une jambe. Elle va donc entrer à l'université, et retrouver Jase, le meilleur ami de son frère, et accessoirement le garçon qu'elle aime depuis toujours. Une année auparavant, les deux se sont embrassés, et depuis ils ne s'étaient plus revus, car pour Jase, il était hors de question qu'il éprouve quoi que ce soit pour la soeur de son meilleur ami, d'autant plus qu'il a une vie compliquée...

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Tess, qui a vécu pas mal de choses, qui veut donc toujours se débrouiller par elle-même, et surtout c'est une fille sur qui ses amis pourront toujours compter. Mais c'est surtout Jase que j'ai adoré, on apprend à le découvrir au fil de l'histoire, à comprendre pourquoi il refuse d'accepter ses sentiments pour Tess, de quoi il veut la protéger. J'ai beaucoup aimé les passages dans sa maison, ou l'on découvre sa famille, l'endroit où il vit avec des chevaux, et son petit frère qui est vraiment adorable, etc...

J'ai passé un bon moment de lecture avec ce tome, même si je n'ai de loin pas eu le coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome, les personnages sont intéressants de part leur histoire personnelle, mais pour ce qui était de la romance, il m'a manqué quelque chose pour vibrer en même temps qu'eux, il y avait un peu trop de "déjà vu" et de monotonie dans le fait qu'ils s'aiment, mais ne peuvent pas être ensemble, mais le veulent quand même, et pour finir non, et oui, etc... 

Ce tome rempli son rôle, il nous fait passer un bon moment, mais Cam et Avery avaient peut-être placés la barre un peu trop haut et du coup, il reste en dessous selon moi.


D'autres avis sur
Logo Livraddict

vendredi 13 janvier 2017

Phobos, tome 3

Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont (Collection R)
Genre : Jeunesse/YA, science-fiction
Sortie : 2016
Pages : 620








Mon avis en bref :
Un peu déçue par ce 3ème tome, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs et je n'ai pas retrouvé ce que j'avais adoré dans les tomes précédents...







Quatrième de couverture

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se souder du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE A REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.



Mon avis

Comme beaucoup, Phobos est une saga que j'adore, car même si j'avais un peu moins aimé le tome 2, j'avais eu un gros coup de coeur pour le tome 1, ainsi que pour le tome compagnon Origines. Il me tardait de lire cette suite et d'avoir des réponses à mes questions, et malheureusement pour le coup ce 3ème tome a été plutôt une déception...

L'histoire reprend directement où on nous avait laissé dans le tome 2, les voyageurs ont appris la vérité sur Marcus, et ils décident de mener une sorte de procès, pour décider ce qu'ils vont bien pouvoir faire de lui après sa trahison.

J'ai trouvé le début de ce tome vraiment long, on se concentre sur l'affaire Marcus durant de très nombreuses pages, et j'avoue que je n'ai pas été plus intéressée que tant par ce procès, d'autant plus qu'il dure longtemps.

Parallèlement, nous suivons l'histoire de Serena, car ce tome va souvent délaisser les voyageurs de Mars, pour se concentrer sur la montée au pouvoir de Serena, sur son passé, etc... Et c 'est aussi ce qui m'a déçue dans ce livre. Certes c'est un personnage intéressant, mais ce n'est pas ce que je préfère dans Phobos, j'aime surtout suivre les 6 filles et les 6 garçons, leur vie sur mars, comment ils vont faire pour rentrer, etc... Ici il y a plus un côté politique à l'histoire et malheureusement je n'ai pas tellement accroché à tout ce côté, d'autant plus qu'il y a des rebondissements mais qui n'en sont même pas vraiment puisque même si l'auteur a voulu ajouter du suspense, on se doute parfaitement de comment tout va évoluer pour Serena.

Sur mars, il y a des moments que j'ai beaucoup apprécié car ils m'ont rappelé l'histoire du 1er tome, il y a des passages très émouvants, des choses que je n'avais pas vu venir, certains personnages changent un peu de personnalité durant ce tome ce qui est troublant mais aussi intéressant.

Pour moi, le fait que j'ai beaucoup moins aimé ce tome que les précédents tient surtout au fait qu'il est beaucoup trop long à mon goût ! Certes j'étais super contente en le recevant, de voir qu'il faisait autant de pages, mais malheureusement si c'est pour se concentrer trop longtemps sur des choses qui n'en valent que moyennement la peine, autant faire un tome plus court mais beaucoup plus intéressant du début à la fin.

Et puis malgré le nombre de pages, l'histoire se termine un peu trop rapidement à mon goût, et comme je suis partie dans l'idée que c'était le dernier tome, je suis ressortie très déçue des réponses à toutes les questions que je m'attendais, mais apparemment l'auteur prévoit un 4ème tome, heureusement, et j'espère que cette fois-ci, je retrouverai tout ce que j'avais adoré au début de la saga, pour terminer sur une note positive, et qu'on aura toutes les réponses tant attendues !


D'autres avis sur
Logo Livraddict